A deux mois de la CAN 2019, décès d'un burundais en plein match



A deux mois de la CAN 2019, décès d'un international burundais en plein match

Il avait grandement participé à la première qualification du Burundi pour une phase finale de CAN. Mais Papy Faty ne disputera pas celle en Egypte dans moins de deux mois.

Pire l’attaquant ne rejouera plus au football. Il s’est décédé ce jeudi sur un terrain de football en Eswatini, lors d’un match avec son club de Malanti Chiefs FC qu’il avait rejoint pour 6 mois en janvier dernier.

Pour l’instant, les causes de son décès sont inconnues mais il s’agirait d’un malaise cardiaque. Faty a déjà connu ce genre de malaise dans le passé. Ancien joueur de l’APR, de Bidvest Wits ou encore de Trabzonspor s’est déjà écroulé sur un terrain de football alors qu’il évoluait en Afrique du Sud sous les couleurs de Real Kings (deuxième division). Alors que son coeur lâchait, il a été récupéré par défibrillateur par la suite. Le club avait décidé de s’en séparer.

Si les médecins lui avaient conseillé d’arrêter le football en raison de son état de santé, les informations révèlent que Papy Faty, 29 ans, avait fait fi des recommandations médicales pour poursuivre sa passion.

Africa top sports