L’Ouganda ne ménagera aucun effort pour normaliser ses relations avec le Rwanda



L’Ouganda remplira sa part d’obligation pour mettre fin à plus d’une année de tensions avec le Rwanda. Cette indication a été faite par le Président ougandais Yoweri Museveni dans son message de nouvel an.

“L’Ouganda, je peux le garantir, fera sa part pour la normalisation des relations entre nos deux pays. Je salue Son Excellence Paul Kagame, le peuple frère du Rwanda et le peuple de l’Ouganda”, a indiqué le Président Yoweri Museveni sur le réseau social tweeter.

Dans son message, le Chef de l’Etat ougandais a déclaré avoir envoyé un émissaire spécial au Président rwandais Paul Kagame, en l’occurrence l’Ambassadeur Adonia Ayebare, et que les deux parties avaient eu des discussions fructueuses. “Bientôt, les deux camps prendront des mesures décisives pour mettre fin aux tensions”, a-t-il assuré.

Le Rwanda et l’Ouganda ont tenu ce mois à Kampala une deuxième session de pourparlers sur l’impasse des relations entre les deux voisins et les moyens de mise en œuvre de l’accord de paix de Luanda signé le 21 août 2019 grâce aux contacts établis par l’Angola et la RDC.

Mais cette deuxième rencontre s’est terminée en  queue de poisson et les deux délégations ont décidé de transmettre les questions non résolues à leurs Présidents respectifs  pour décider la voie à suivre.

Autrefois alliés mais en froid depuis quelque temps, les deux pays voisins s’accusent mutuellement d’espionnage, d’assassinat politique et d’ingérence.

Les tensions entre le Rwanda et l’Ouganda ont provoqué la fermeture de la frontière entre les deux pays, un point de passage essentiel au commerce dans la région.

Dans la foulée, le Rwanda a brusquement interdit à ses ressortissants de traverser la frontière commune, frontière également fermée aux Ougandais souhaitant exporter au Rwanda

RNA