Rwanda : Qatar Airways acquiert 60 % du nouvel aéroport de Kigali, évalué à 1,3 milliard USD



Qatar Airways devient l’investisseur majoritaire de l’aéroport de Bugesera (situé à l’est de Kigali). La compagnie nationale qatarie et le gouvernement du Rwanda ont conclu, le lundi 9 décembre 2019, un partenariat d'investissement pour le nouvel aéroport international du Rwanda.

Un accord qui porte sur la construction, la possession et l’exploitation de la future infrastructure. Concrètement, le transporteur aérien acquiert une participation de 60 % dans ce projet d’une valeur globale d’environ 1,3 milliard de dollars.

Pour parvenir à ce nouveau deal, le Rwanda a racheté au début de cette année 2019, la participation de 75 % qui était détenue par le premier investisseur, Mota Engil. La société portugaise évincée, le pays possédait désormais 100 % du projet, avant de céder cette fois 60 % à Qatar Airways.

L’accord a été signé en présence du président Paul Kagame et de l'émir du Qatar, le cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, et l’aéroport devrait être rebaptisé dans les jours à venir.

Au terme de la phase 1 des travaux, la plateforme aura une capacité de 7 millions de passagers par an (contre 1,7 million dans le plan initial). La seconde phase qui devrait commencer, d'ici 2032, permettra d’atteindre 14 millions de passagers par an.

Lancé en 2017, le chantier de construction de l’aéroport international de Bugesera devrait être terminé dans sa phase 1, d'ici la fin 2020.

Romuald Ngueyap