Soudan du Sud : 5,5 millions de personnes sont menacées par la famine, d'après le PAM



(Agence Ecofin) - Au Soudan du Sud, la famine menace près de 5,5 millions de personnes, a annoncé hier le Programme alimentaire mondial (PAM). Cette situation alimentaire critique est la conséquence de la sécheresse et des inondations qui ont touché le bétail et ravagé les cultures, ainsi que de l’instabilité politique qui règne dans le pays.  

D’après l’organisation onusienne, il faudrait mobiliser dans l’urgence 270 millions $ afin de fournir une aide alimentaire aux personnes dans le besoin, d’ici le premier semestre 2020.

« Tous les ingrédients sont réunis pour la survenue d’une famine en 2020, à moins que nous ne prenions des mesures immédiates pour accroître nos livraisons d’aides dans les zones affectées par les inondations et les pertes alimentaires. Nous avons besoin de prépositionner les vivres à travers le pays dans les deux à trois prochains mois », indique à Reuters, Matthew Hollingworth, directeur du PAM au Soudan du Sud.

Selon les données du PAM, le taux de malnutrition sévère pour les enfants de moins de 5 ans est passé de 13 % (2018) à 16 %, cette année ; un niveau au-delà du seuil d’urgence (15 %). En outre, 1 million de personnes ont été directement impactées par les inondations et plus de 73 000 tonnes de sorgho, de mil et de maïs ont été perdues dans les champs.  

En réponse à la détérioration de la situation alimentaire du pays, les USA ont annoncé, en novembre dernier, une enveloppe de 92,5 millions $ pour soutenir les actions du PAM.