Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali



A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de l’innovation de Kigali.

En matière de progrès technologique et de développement des infrastructures, les ambitions du Rwanda sont sans limites. La construction de la Silicon Valley africaine à Kigali a commencé, ce qui renforcera la position du Rwanda comme l’une des économies à la croissance la plus rapide en Afrique.

La construction de la Cité de l’innovation de Kigali devrait avoir un impact considérable sur le programme de transformation de l’Afrique, stimulé par un désir panafricain de développement humain et économique. Le projet est un accord entre le Rwanda et l’Afrique50, une plate-forme panafricaine d’investissement dans les infrastructures. Cet accord ambitieux a été signé par le ministre des Finances et de la Planification économique, Uzziel Ndagijimana, et le directeur général d’Africa50, Alain Ebobisse.

La Cité de l’innovation de Kigali sera la Silicon Valley de l’Afrique. Le coût de ce projet est évalué à environ 2 milliards de dollars. Dans le cadre de l’accord, Africa50 développera et financera une « Cité de l’innovation numérique ».

La Cité abritera également des universités, des entreprises de technologie, des entreprises de biotechnologie ainsi que des immeubles commerciaux sur 70 hectares de terrain. Certaines universités ont commencé à construire des campus dans la région, notamment l’Université Carnegie Mellon, l’Institut africain des sciences mathématiques et l’African Leadership University.

« C’est un projet novateur, le premier du genre sur le continent. Il aura un impact panafricain sur le développement, tant en termes de capital économique qu’en termes de capital humain. Par exemple, la Cité de l’innovation de Kigali devrait créer plus de 50 000 emplois par an. Notre objectif est de former des talents, promouvoir la recherche et développer des idées novatrices qui transformeront l’Afrique », a déclaré le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente au Forum pour l’investissement en Afrique.

« La Cite de l’innovation de Kigali s’inscrire dans le cadre du programme de développement Vision 2020 et de la stratégie nationale de transformation 2017-2024 du gouvernement rwandais. C’est l’un des projets qui vise à faire du Rwanda une économie du savoir compétitive à l’échelle mondiale », a-t-il ajouté.

Le projet devrait créer plus de 50 000 emplois et générer quelque 150 millions de dollars en exportations de TIC chaque année, en plus d’attirer plus de 300 millions de dollars en investissements directs étrangers.

source : afrikmag