Un Rwandais arrêté en RDC accusé de collaborer avec un groupe armé burundaisUn Rwandais arrêté en RDC accusé de collaborer avec un groupe armé burundais



Trois personnes dont un ressortissant rwandais ont été arrêtées avant hier par le service spécialisé de l’armée congolaise à Kamanyola (Sud-Kivu). Elles sont accusées de collaborer avec le groupe armé burundais Red-Tabara.

D’après le Collectif SOS Médias Burundi qui livre cette information, il s’agit de deux Congolais et d’un Rwandais. Tous des hommes, ils ont été interpellés jeudi à Kamanyola par les agents de l’unité des forces spécialisées de l’armée congolaise.

«On a trouvé sur eux des téléphones neufs, le Rwandais venait de les réceptionner dans son pays pour les donner à des responsables du groupe armé Red-Tabara », accuse capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur Sokola 2, dans le Sud-Kivu.

L’armée congolaise affirme mener des enquêtes pour dénicher tout le réseau de personnes impliquées dans le ravitaillement du groupe armé Red-Tabara. Les trois personnes arrêtées ont été transférées à Bukavu.

Agence Rwandaise d'Iinformation