RDC - Beni: Une embuscade attribuée aux rebelles ougandais ADF fait 3 morts



T

rois personnes ont été tuées et sept autres blessées lundi dans une embuscade attribuée aux milices ougandaises des Forces démocratiques alliées (ADF) à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont indiqué des sources locales.

Les ADF ont tendu une "embuscade et tiré" sur un véhicule de commerçants qui quittait Oicha pour le marché d'Eringeti. Le bilan est de "3 morts, 7 blessés et des personnes portées disparues", a déclaré à l'AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni, dans la province troublée du Nord-Kivu.

"L'armée est arrivée sur le lieu. Il y a eu quelques tirs", a ajouté M. Kibwana, indiquant que les miliciens s'étaient évanouis dans la brousse après leur forfait.

Le bilan de cette embuscade a été confirmé par Noella Katongerwaki, présidente de la société civile du territoire de Béni.

Historiquement, les rebelles musulmans ougandais des ADF sont présents en RDC depuis 1995. Ils sont accusés du massacre de centaines voire de plus d'un millier de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014.

Des opérations militaires contre ces ADF et d'autres groupes armés n'ont jusqu'à présent pas permis de pacifier cette région qui reste l'une des plus dangereuses du pays.

Dans un meeting jeudi à Beni, le président congolais Félix Tshisekedi a déclaré que la RDC s'apprête "à lancer la dernière attaque contre les combattants ADF dans les jours à venir afin de les exterminer définitivement".

L'armée congolaise a reconnu avoir perdu 1.662 militaires dans les affrontements avec ces miliciens depuis 2014.

Charly Kasereka, VOA