Manifestation à Bruxelles contre l’expulsion des réfugiés burundais de Tanzanie



La Communauté burundaise de Belgique organise le 27 septembre une manifestation devant l’ambassade de Tanzanie à Bruxelles pour protester contre les menaces de rapatriement forcé pesant sur les 180.000 réfugiés burundais dans ce pays.
 
C’est ce que prévoit un accord bilatéral entre Gitega et Dar es Salam, signé le 26 août dernier, bien qu’il contrevienne aux Conventions sur les réfugiés de Genève (de 1951) et de l’Union africaine (de 1969), ainsi qu’à l’article 9 de la Constitution tanzanienne.
Le Haut commissariat aux Réfugiés des Nations unies (HCR) a rappelé que seuls des réfugiés volontaires pouvaient être rapatriés. Des enquêteurs de l’Onu estiment que la terreur règne encore au Burundi.
C’est pourquoi la Communauté burundaise de Belgique invite « tous les Burundais de Belgique, des pays voisins et des amis du Burundi à venir nombreux manifester leur désapprobation », le 27 septembre à Bruxelles.
 
Les organisateurs de la manifestation – parmi lesquels on compte Pierre-Claver Mbonimpa, le plus connu des défenseurs burundais des droits de l’Homme – donnent rendez-vous à midi à l’arrêt Solbosch des trams 25 et 8; la manifestation proprement dite se tiendra de 12h30 à 13h30 devant l’ambassade de Tanzanie, 72 avenue Roosevelt. 
afrique.lalibre.be