BURUNDI / CHOLÉRA : Plus de 470 personnes touchées en 3 mois



Burundi : l’épidémie de choléra frappe de nouveau

«Aujourd’hui, seules 45 personnes sont hospitalisées et 2 sont mortes ; les autres ont été traitées », a indiqué le porte-parole du ministère burundais de la Santé. 

Au moins 474 personnes ont contracté le choléra dans plusieurs endroits du Burundi depuis juin 2019, a déclaré Jean-Bosco Girukwishaka, porte-parole du ministère burundais de la Santé publique et de la lutte contre le sida à la radio d’Etat, Rtnb, jeudi.

« Depuis juin dernier, nous avons déjà enregistré 474 cas de choléra, dont 285 enregistrés dans la seule mairie de Bujumbura », a déclaré Jean Bosco Girukwishaka.

Seuls deux cas de décès ont été enregistrés.

Les provinces de Bujumbura et de Cibitoke (nord-ouest) sont les plus touchées. La plupart des personnes atteintes de choléra ont été soignées.

«Aujourd’hui, seules 45 personnes sont hospitalisées et 2 sont mortes ; les autres ont été traitées », a-t-il ajouté.

« Nous avons assez de médicaments pour soigner cette maladie, nous demandons à la population de respecter les mesures d’hygiène pour prévenir cette maladie», a-t-il poursuivi.

Le choléra se propage suite au manque criant d’eau potable, a précisé Jean Bosco Girukwishaka, annonçant qu’en collaboration avec la Croix-Rouge du Burundi, une opération de lutte est déjà en cours.

A Bujumbura, nouvelle capitale économique, le choléra est signalé dans la commune Mutimbuzi, dans la périphérie ouest, une commune qui enregistre aussi un manque d’eau potable.

Au Burundi, le choléra est particulièrement endémique le long du lac Tanganyika et dans la plaine de la Rusizi, dans l'ouest du pays.

A titre d’exemple, en 2013, sur 936 cas de choléra recensés dans les provinces de Bubanza et Cibitoke (ouest) et Makamba au sud du pays, 17 personnes sont mortes de cette épidémie.

Au début de cette année, le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida a fait état de 142 cas de choléra répertoriés dans la seule province de Rumonge au sud du pays. Et au moins cinq personnes en ont été victimes.

 Jean Bosco, Lassaad Ben Ahmed |actualite-news.com