Le Rwanda obtient un prêt de 94 millions $ du Japon pour la lutte contre la malnutrition



(Agence Ecofin) - Le gouvernement rwandais a contracté auprès du Japon un prêt concessionnel de 10 milliards de yens (94 millions $) afin de poursuivre sa lutte contre la malnutrition, rapporte New Times.

L’accord financier a été paraphé, le vendredi dernier, par Uzziel Ndagijimana, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, et Takayuki Miyashita, ambassadeur du Japon au Rwanda.

Ce prêt, l’un des plus importants octroyés au Rwanda par le Japon, est assorti d’un taux d’intérêt de 0,01%, d’un délai de remboursement de 10 ans et d’une période de grâce de 10 ans. 

Il permettra à l’exécutif de financer un programme d’amélioration de l’état nutritionnel de la population, grâce à la coordination multisectorielle et des actions touchant à la sécurité alimentaire.

Cette initiative devrait débuter en octobre prochain et durer trois ans. Elle devrait impliquer notamment le ministère de l’Agriculture et des Ressources animales (MINAGRI), le Centre biomédical rwandais (RBC) et le Programme de développement de la petite enfance (NECDP).

Selon les données de l’exécutif rwandais, la prévalence du retard de croissance pour les enfants âgés de 6 mois à 5 ans est passée de 45% en 2012 à 35% en 2018.

Le pays envisage de faire passer ce taux en dessous de 19%, d’ici 2023, conformément à son Plan stratégique pour la transformation de l'agriculture, lancé en 2018.