Le Rwanda et le Brésil ont signé un Accord de Transport Aérien



Le Rwanda et le Brésil ont signé ce jour un Accord de Transport Aérien qui a été paraphé par les Ambassadeurs Claver Gatete, Ministre rwandais des Infrastructures, et Fernando Estellita Lins de Salvo Coimbra, résidant en Nairobi et représentant le Brésil au Kenya, Uganda, Somalie, Burundi et Rwanda.

«L’Accord conclu est consécutif à un Mou signé entre les deux pays à Colombo au Sri Lanka en Décembre 2017. L’Accord permet un mouvement de personnes et de biens entre les deux pays. Il boostera le tourisme et le commerce entre les deux pays. Il augmentera la coopération dans divers secteurs. Le Brésil fabrique des avions du même type que ceux que nous utilisons dans le transport des personnes et des marchandises. Le Brésil est avance de façon très significative. Ils forment des pilotes, des ingénieurs et des techniciens. Le Rwanda peut en profiter. Nous avons conclu avec ce pays un accord dans le secteur agricole. C’est le premier producteur du café dans le monde. Il se distingue aussi dans le football. Ils ont des entreprises avancées en énergie puisque 79 % de l’énergie utilisée relève des énergies renouvelables», a indiqué le Ministre Gatete.

Il a rappelé que le Rwanda effectue maintenant 29 destinations vers l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Asie et l’Europe. Il restait à se connecter à l’Amérique Latine et à l’Amérique.

La DG de Rwandair, Yvonne Makolo, s’et réjouie de l’Accord signé et a annoncé que Rwandair est entrain de se préparer à lancer ses premiers vols vers le Brésil.

De son côté, l’Ambassadeur Coimbra a qualifié de moment historique l’Accord signé, surtout qu’il renforcera les relations et les échanges entre les deux pays.

«L’Accord signé permettra une collaboration fructueuse entre le Brésil et le Rwanda. Nous suivons de près les efforts du Rwanda en matière d’aviation civile et nous félicitons ce pays. L’an passé, le Brésil a enregistré 117 millions de passagers qui sont arrivés sur ses aéroports ou qui sont partis de ses aéroports. Le Brésil est doté de plus de 100 aéroports, dont 44 ont une destination internationale. Nous avons un grand nombre d’avions dans le pays, dont plus de 450 avions civils, et plus de 7500 avions des particuliers », a confié l’Ambassadeur Coimbra.

Il a ajouté que son pays s’étend sur huit millions de Km carrés et qu’il totaliser plus de 210 millions d’habitants.

«C’est à la fois une question de chiffres élevés, mas aussi de qualité pour nos infrastructures. La coopération en aviation civile est un élément important pour rapprocher nos peuples, redynamiser le tourisme et les affaires. Notre sport de football jouit d’une grande expérience que nos pays pourront échanger au niveau des coachers qui pourront venir au Rwanda », a-t-il confié.

Agence Rwaindaise d'information