Les pays d'Afrique de l'Est doivent exploiter les ressources halieutiques pour renforcer la sécurité alimentaire



(Xinhua) -- Les experts et les décideurs du secteur de la sécurité alimentaire ont appelé vendredi les pays de l'Afrique de l'Est à déployer des efforts concertés pour exploiter le riche potentiel halieutique existant afin d'améliorer la sécurité alimentaire dans la région.

L'appel urgent a été lancé par des experts et des décideurs du secteur de la sécurité alimentaire des pays membres de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) rassemblés à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, pour une réunion régionale qui s'est tenue vendredi.

Le directeur des affaires de l'IGAD au ministère éthiopien des Affaires étrangères, Kenea Kuma, a souligné au cours de la réunion la nécessité d'établir des études scientifiques, des initiatives et des recommandations relatives à l'exploitation efficace du potentiel, "largement inexploité", que constitue le secteur de la pêche dans les quatre pays membres de l'IGAD ainsi que dans d'autres pays de la région.

M. Kuma a également souligné l'importance vitale d'entreprendre des études scientifiques sur le secteur, qui seraient fondées sur la "demande et le consentement" de pays membres partageant les ressources de bassins hydrographiques.

La réunion régionale de deux jours, qui visait à débattre de l'utilisation et de l'exploitation efficaces du potentiel de la région dans le secteur de la pêche, avait principalement pour objectif de valider des données de référence régionales sur trois grands bassins hydrographiques transfrontaliers qui sont respectivement partagés par l'Éthiopie et le Soudan du Sud, l'Éthiopie et le Kenya, ainsi que l'Éthiopie et la Somalie.

Le responsable du programme de gestion de la biodiversité de l'IGAD, Debalkew Berhe, a également souligné l'importance de l'exploitation fondée sur les connaissances ainsi que de la gestion des ressources abondantes existantes dans le secteur de la pêche dans la région de l'Afrique de l'Est, en mettant un accent particulier sur la pêche dans les zones transfrontalières.