François-Xavier Ngarambe désigné ambassadeur du Rwanda en France



François-Xavier Ngarambe remplacera à Paris Jacques Kabale, qui avait été nommé en novembre 2009. Le nouvel ambassadeur prend ses fonctions dans un contexte de rapprochement entre Paris et Kigali, dont les relations diplomatiques avaient été rompues entre 2006 et 2009.

Après dix ans de bons et loyaux services, Jacques Kabale va céder sa place à François-Xavier Ngarambe, a annoncé lundi le cabinet du Premier ministre rwandais, qui a révélé par ailleurs quinze affectations de diplomates rwandais à travers le monde. Actuellement ambassadeur en Suisse et représentant permanent du Rwanda à l’ONU à Genève, François-Xavier Ngarambe exerçait également en tant que coordinateur du groupe africain à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il sera remplacé à son poste par Marie-Chantal Rwakazina, ancienne maire de Kigali.

Réchauffement diplomatique

Le diplomate prend ses fonctions alors que les relations entre le Rwanda et la France, deux pays qui avaient rompu tout contact diplomatique entre 2006 et 2009, se sont considérablement améliorées. Cette rupture avait été déclenchée par l’émission par la justice française de mandats d’arrêt visant des proches du président Paul Kagame.

Désigné en novembre 2009 alors qu’il n’avait jamais travaillé dans la diplomatie, Jacques Kabale a rouvert l’ambassade en mars 2010, au lendemain de la visite de Nicolas Sarkozy à Kigali, et au terme d’un réchauffement des relations entre Paris et Kigali après des mois de négociations.

En septembre 2011, avec l’appui de la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo et de plusieurs conseillers de la présidence, Jacques Kabale a organisé la première et unique visite d’État de Paul Kagame en France – couplée avec l’organisation dans l’Hexagone du Rwanda Day. Au cours de son mandat, il a entretenu des relations de bonne intelligence avec ses interlocuteurs français, renforçant les liens du Rwanda avec le corps diplomatique accrédité à Paris, notamment les ambassadeurs de pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

En revanche, depuis le départ du Français Michel Flesch en 2015, le poste d’ambassadeur de France à Kigali est toujours vacant. Le ministère français des Affaires étrangères avait proposé à Kigali le nom de Fred Constant, mais celui-ci n’a jamais obtenu l’agrément des autorités rwandaises. L’ambassade est, depuis, gérée par un chargé d’affaires.

Jeune Afrique