2ème édition du forum des diasporas africaines : enjeux et perspectives pour dynamiser les économies d’Afrique



La 2ème édition du forum des diasporas africaines s’est tenue à Paris, le vendredi 21 juin 2019. Venue des quatre coins du monde, les africains vivants hors du continent ont saisi cette occasion pour ourdir des stratagèmes afin de participer activement au rayonnement économique de la terre mère.

Valoriser le rôle des diasporas, en mettant en lumière le rôle des diasporas, créatrices de valeur dans tous les domaines : économique, scientifi que, culture, etc ; créer un réseau en vue de rassembler, lors d’un rendez-vous annuel, les diasporas africaines et méditerranéennes et les acteurs économiques et institutionnels souhaitant développer l’espace Afrique Méditerranée-Europe ; proposer des solutions concrètes en invitant les participants à s’exprimer autour de thématiques opérationnelles au cours d’ateliers de travail ; construire un avenir commun mettant en place des projets innovants et inclusifs, capables de mobiliser les énergies et de faire progresser ensemble vers une vision commune de long terme.

Ce sont là, les objectifs que se sont fi xés les organisateurs de l’édition 2019 du forum des diasporas africaines, Marc Hoffmeister et Roland Branquart. Démarré à 9 heures et demi, heure locale, par une séance inaugurale axée sur le thème : ‘’Fortifier et structurer le potentiel créatif des diasporas africaines’’ à l’Amphithéâtre Moebius, ce forum a pris fin au-delà de 18 heures.

Ainsi donc, pendant plus de neuf heures d’horloge, les participants à cet événement ont réalisé diverses activités regroupés en programmes. Il s’agit entre autres du programme plénières, du programme conférences, du programme ateliers et du programme animations.

Le programme plénières était composé de cinq communications portant sur des thèmes dont : ‘’Plénière «Financement» : Quels mécanismes de financement et d’accompagnement pour les porteurs de projets des diasporas africaines ?’’.

Le programme conférences a été meublé par quatre communications dont : ‘’Conférencedébat-échange «Mieux se connaitre» : quel dialogue entre les responsables publics et les membres des diasporas ?’’. Programme ateliers, quant à lui, s’est appesanti sur cinq communications. Des plus importantes a porté sur : ‘’Maroc : doing business in Morocco’’.

Pour finir, le programme animations a été constitué d’un espace dénommé de l’arbre à palabres, d’un concours et du parcours «Projet de l’entreprise». Les membres de ce conseil ont été choisis pour leur implication profonde ou ancienne dans les problématiques de leur diaspora respective et pour leur expérience reconnue dans les projets de co-développement franco et euro-africains. Ils ont été sollicités à la fois pour apporter leur avis sur le concept, réfl échir en commun sur les thèmes des conférences et communiquer sur l’événement à travers leurs réseaux.

Une contribution qui fait du bien à l’économie

La diaspora africaine contribue au développement du continent. En effet, selon les chiffres publiés par le forum des diasporas africaines, 146 milliards de dollars d’aide publique au développement et 42 milliards de dollars d’investissements extérieurs ont été reçus en Afrique en 2017. 70 milliards d’euro ont été envoyés chaque année par les diasporas dont près de 10 milliards provenant de la France.

En outre il y a eu 5,6% d’augmentation des flux financiers venant de la France depuis 2000 soit un doublement du montant global envoyé. Pour finir, le forum des diasporas africaines a renseigné que 75% des fonds envoyés de France vont aux familles restées en Afrique pour leurs dépenses courantes.

Par Falco VIGNON | benin24television.com