Rwanda : l’allemand NOTS injecte 70 millions $ dans une usine d’installations solaires domestiques



(Agence Ecofin) - Au Rwanda, la compagnie allemande NOTS investira 70 millions $ dans la production d’équipements électriques solaires. Elle vient de signer à cet effet avec le gouvernement un accord de production et de distribution de ces produits.

L’usine qui sera implantée soutiendra les efforts d’électrification nationale. Le gouvernement s’est engagé à acquérir des installations solaires domestiques pour 100 000 ménages au cours des trois prochaines années.

« Il y a un accord de fourniture de ces installations solaires que nous paierons progressivement plus tard. Ce modèle aidera les Rwandais à avoir accès à l’électricité à temps, ce qui nous permettra d’aller plus vite que si nous devions tout payer en même temps », a affirmé Claver Gatete, le ministre rwandais de l’Infrastructure.

Les installations solaires seront cédées au prix de 52 500 francs rwandais (environ 58 $), payables en 100 semaines par tranches. NOTS espère pouvoir électrifier 900 000 ménages, soit 4,2 millions de personnes en cinq ans.

« Il y a plus de 20 entreprises engagées dans le business de l’électricité hors réseau, principalement solaire, et la plupart d’entre elles importent les produits. NOTS sera la première entreprise à produire ces équipements localement », a affirmé M. Gatete.

Le Rwanda s’est donné pour objectif d’atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici à 2024. Le pays a actuellement un taux d’électrification de 51 % dont 14 % connectés à des installations hors réseau. Pour atteindre son objectif, il devra apporter l’électricité à 500 000 personnes chaque année. 300 000 de ces personnes utiliseront des installations électriques hors réseau.