« Ne le fais pas, Jésus t’aime » : Un chrétien empêche le suicide d’un homme alcoolique et le conduit à Christ



Collin Dozier rentrait chez lui aux alentours de minuit lorsqu’il a aperçu une voiture arrêtée sur un pont.

Voyant cette voiture, Collin sentit que Dieu lui demandait de s’approcher, mais il ne le fit pas tout de suite. De retour chez lui, ses pensées allaient encore vers ce pont et cette voiture. Il décida alors de faire marche arrière et de retourner sur les lieux avec son scooter. C’est là qu’il vit cet homme qui s’apprêtait à sauter du pont.

« Je ne voulais pas trop m’approcher de lui. Je me suis accoudé au garde-corps à 3 ou 5 mètres de lui, et je lui ai dit, « Et mec ! Qu’est-ce qui se passe ?’… »

Mais l’homme de 27 ans ne répondait pas. Cherchant tout son courage, Collin poursuivit alors.

« Ne le fais pas. Jésus t’aime. Il est là pour toi. »

Face à son impuissance, Collin se tourna vers Dieu pour un miracle.

« La seule chose que je pouvais faire était de me tourner vers le Seigneur et de prier. Alors je me suis rapproché un peu de lui, j’ai tendu la main et j’ai dit : ‘Seigneur Jésus, s’il te plaît, parle à ce gars. Ouvre les yeux maintenant. Laisse-le voir ton amour. Je sais que lorsque les temps sont durs, c’est la seule chose vers laquelle il est possible de se tourner’. »

Au bout d’une vingtaine de minutes, la police est arrivée. C’est à ce moment là que l’homme a basculé de l’autre côté du garde-corps, et que Collin, autrefois lutteur, a décidé d’agir physiquement.

« Je me suis précipité […] J’ai grimpé sur la rambarde, je l’ai aspiré et jeté sur le trottoir. »

L’homme a ensuite été interpellé par la police, placé en cellule de dégrisement, puis en centre de rééducation, mais le geste et les prières de Collin ont été déterminants pour lui. Ils ont commencé à se rendre à l’église ensemble. Il est sobre depuis trois semaines, alors qu’il n’avait pas eu une seule journée sans alcool en dix ans, et envisage désormais de se faire baptiser.

Collin Dozier raconte à Faithwire a voir prié pour que Dieu le rende plus audacieux.

« Ceci est arrivé pour une raison. Ce n’est pas par hasard. Je ne peux pas ne pas partager cela. Parce que c’est totalement Dieu – tout y est. Dieu m’a utilisé pour pouvoir faire cela. »

L’ancien sportif déclare qu’il n’avait jamais pensé que Dieu l’utiliserait ainsi.

« Cela a vraiment développé ma foi… »

H.L.