Le Rwanda double sa capacité de stockage et de remplissage de gaz de pétrole liquéfié



(Agence Ecofin) - Au Rwanda, la capacité nationale de stockage et de remplissage de gaz de pétrole liquéfié (GPL) vient de passer à plus de 320 m3 contre environ 160 m3 récemment. Cela grâce à un investissement de Société pétrolière qui a installé huit nouvelles usines chacune dotée d’une capacité de 20 m3 et capable de remplir 1 000 bouteilles par jour.

Une opération qui vient en réponse à une demande qui a triplé en à peine deux ans. Il faut noter qu’en 2016, la quantité de GPL importée au Rwanda était d'un peu plus de cinq millions de kilogrammes. Mais en 2018, elle est montée à plus de 18,2 millions de kilogrammes.

Désormais, les bouteilles de 3 kg, 6 kg, 12 kg et 15 kg seront plus facilement mises à la disposition du marché, assure Egide Gatera, actionnaire fondateur de SP, qui ajoute que les avantages environnementaux du GPL sont largement supérieurs aux autres énergies utilisées dans la cuisson.

La hausse de cette demande s’explique par une vaste politique gouvernementale visant à réduire le taux d’utilisation du charbon de bois par les populations même les plus démunies. Des mesures sont en cours d’exécution dans ce sens parmi lesquels, la constitution d’une réserve stratégique en cas d’éventuelle pénurie ou hausse des prix. 

SP a déclaré avoir pour ambition d’étendre ses tentacules dans les autres pays de la région orientale du continent.

Olivier de Souza