RDC : Goma doté d'un premier terrain omnisports pour les athlètes handicapés



Les athlètes en situation de handicap de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, vont désormais pratiquer leurs sports sur un terrain qui répond aux normes internationales. Cet ouvrage, le tout premier du genre dans la région, est situé dans l'enceinte du cercle sportif, au pied du mont Goma.

Le projet fait partie du programme de réadaptation physique du Comité Internationale de la Croix Rouge (CICR) et qui vise à assister les personnes en situation de handicap à mieux s’intégrer au sein de leur société.

Le stade a été inauguré, ce vendredi 10 mai, autour du match amical de basket-ball sur fauteuil roulant - qui a opposé la RDC et le Rwanda. À la fin du match, le marquoir a affiché 37 points contre 24 en faveur de la RDC. 

"Le sport des personnes vivant avec handicap est vraiment boosté à partir de ce jour. Les habitants de Goma et de la région auront maintenant à palper du doigt les prouesses des personnes vivant avec handicap. Parce que désormais on a une équipe nationale, les Léopards handibasketteurs de la RDC qui vont commencer à représenter la RDC au niveau africain, d'ici janvier 2020, et pourquoi pas aux jeux de Tokyo 2020. Et comme on a désormais un cadre approprié pour les entraînements et donc on va se performer davantage", a déclaré à ACTUALITE.CD Thérèse Mabulay, présidente de la Ligue paralympique du Nord-Kivu. 

Pour William Safari, chef de la délégation rwandaise, c'était un moment de convivialité de jouer contre l'équipe congolaise. 

"On n'est pas découragé. On va plutôt fournir beaucoup d'efforts en multipliant les séances d'entraînement. Nous serons contents de revenir jouer au Congo et pourquoi ne pas vous inviter à venir jouer au Rwanda. Nous sommes très heureux d'être ici au Congo même si on est battu. C'est très bon pour nous, ça nous encourage et ça nous montre qu'on a encore beaucoup à faire ", a-t-il dit. 

La construction de ce stade qui a une capacité d'accueil de 250 personnes a été réalisé avec l'œuvre du CICR en collaboration avec le ministère provincial des Sports du Nord-Kivu et le comité paralympique congolais.

"Nous sommes heureux d’avoir accompagné ce projet jusqu’au bout. La pratique du sport est essentielle pour le bien-être de toute personne,et vivre avec un handicap ne doit jamais consister une entrave", affirme Carlos Batallas, chef de sous-délégation du CICR à Goma.

"Nous espérons que cet espace, accessible et viable, permettra aux congolais  et congolaise en situation de handicap de vivre leur vie de façon normale, de mieux s’entrainer, voire de présenter leur pays à des compétitions internationales" a-  t -il ajouté dans un communiqué publié par son organisation.

Outre le basket-ball sur fauteuil roulant, plusieurs autres disciplines sportives paralympiques y seront pratiquées parmi lesquelles le goal ball, le sitting volley-ball, le tennis de table, le boccia et le para-badminton.  

actualite.cd