Africa COVID task force: le rwandais Donald Kaberuka parmi les membres



(Agence Ecofin) - La nomination des membres de l’Africa Covid Task Force soulève beaucoup d’espoir en Afrique, mais reçoit une appréciation plutôt critique de certains activistes africains. Pourtant les 4 personnalités désignées présentent des états de services riches des réussites et sont autant de sources d’inspiration pour la gouvernance africaine.

« Ils apportent une riche expérience et jouissent de relations de longue date au sein de la communauté financière internationale », a fait savoir l’Union Africaine dans son communiqué. Mais au-delà des mots, des éléments d’observation sur leur statuts et leurs carrières, permettent de mieux comprendre la pertinence de leur désignation, comme membres de la Task Force.

Un point essentiel les caractérise, c’est que tous ont occupé des postes nécessitant une réponse efficace en terme de déploiement stratégique, et de mobilisation des ressources. Deux d’entre eux président actuellement des grosses organisations qui œuvrent dans le domaine de la santé publique en Afrique. Un est à la tête d’un gros réseau d’entreprises et un autre enfin a marqué les opinions publiques internationales par son sens du pragmatisme, et un carnet de réussites bien rempli.

Tidjane Thiam : un grand financier, mais surtout un pragmatique qui défend des solutions africaines pour un développement africain

Lorsqu’on parle de Tidjane Thiam, beaucoup de gens s’arrêtent sur ses exploits en tant que directeur général pendant 6 ans du groupe d’assurance britannique Prudential, ou comme CEO du Crédit Suisse, dont il a redressé la situation en moins de deux ans. Mais on oublie parfois que cette personnalité, très respectée en Afrique, a été ministre du développement de son pays d’origine, la Côte d’Ivoire. Il a une vision claire des défis de développement et a déjà démontré son savoir-faire. Au-delà d’une expertise acquise lors de ses passages comme consultant chez McKinsey ainsi qu’à la tête de groupes financiers internationaux, il marque surtout l’opinion publique par ses interventions sur sa vision du développement africain. Il a souvent challengé, même la Banque mondiale, sur son approche de l’amélioration des conditions de vie en Afrique. Ce sont certainement ses qualités d’homme de résultat, mais aussi le leadership dont il jouit en Afrique et dans le monde, qui l’ont plébiscité dans cette Task-Force africaine. Très crédible auprès des marchés de capitaux, il jouera un rôle primordial dans la conception et la mise en place de la stratégie de mobilisation financière dont le continent a besoin.

Donald Kaberuka : prêt à la tâche depuis 2019, lorsqu’il prend la tête du Fonds Global pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Donald Kaberuka est désormais plus qu’un économiste. Dans un passé lointain, il a été ministre des finances du Rwanda, alors que le pays en était encore à la phase de reconstruction qui en a fait le pays modèle africain d’aujourd’hui. Son parcours le plus connu et le plus respecté est son passage à la Banque Africaine de Développement. Il a su faire de l’institution un acteur de classe internationale au service du financement du développement en Afrique. Son arrivée dans la Task force africaine contre le Covid-19 n’est pas le fait du hasard. Depuis mai 2019, Donald Kaberuka préside le conseil d’administration du Fonds Global, une organisation, dont les missions sont de lutter contre le paludisme, la tuberculose et le sida, des pathologies qui sont quasi endémiques et font des ravages en termes de vies humaines en Afrique. Diriger une telle institution ouvre la porte à un important réseau de donateurs et surtout renseigne sur les mécanismes de réponse face à des maladies de grande ampleur qui atteindraient le continent.

Ngozi Okonjo-Iweala : experte de la finance pour le développement, à la tête d’une organisation spécialisée dans la prévention des épidémies

Ngozi Okonjo-Iweala a fréquenté la Massachusets Institute of Technology, une célèbre institution de formation basée aux USA. Elle est entrée à la Banque Mondiale, dans les services de financement des projets. Elle va par la suite assurer le rôle de Secrétaire du conseil d’administration de cette institution. Un poste stratégique qui lui aura permis d’acquérir la maitrise des mécanismes de fonctionnement des acteurs multilatéraux. Même si c’est son profil financier qu’on met souvent en avant, Ngozi Okonjo Iweala est aussi une femme qui se préoccupe beaucoup des questions de santé publique. Durant son passage comme ministre des finances au Nigéria, elle a révolutionné la gestion des ressources pétrolières en introduisant de la transparence. Dans ce sens, elle a surtout su développer un partenariat pour le développement avec des sociétés pétrolières afin de financer une part de ce que le Nigéria compte aujourd’hui en terme de réseau hospitalier. Elle préside depuis 2015, le conseil d’administration de Gavi Alliance, une organisation qui revendique la protection des populations des pays pauvres contre des épidémies, par le moyen des campagnes de vaccination.

Manuel Trevor : à la tête d’un réseau comptant plus de 1000 entreprises d’Afrique et du Monde

La réputation de Manuel Trevor va au-delà de son pays, l’Afrique du sud. En 2011, son nom avait circulé dans les milieux de la finance internationale, pour succéder au français Dominique Straus-Khan, à la tête du Fonds Monétaire International (FMI). Son passage comme ministre des finances a été fortement remarquée, non seulement parce qu’il a su redonner de la croissance à son pays, mais aussi parce qu’il est parvenu à réduire sensiblement les inégalités qui existaient dans le pays et à contenir au mieux des tensions sociales explosives. Il préside aujourd’hui le conseil d’administration d’Old Mutual. C’est la plus grosse institution d’assurance-vie en Afrique. C’est aussi le plus gros investisseur institutionnel du continent noir. M. Trevor permettra donc de mobiliser un réseau direct de 160 entreprises et holdings africaines et non africaines. Et indirectement, le groupe d’assurance a un portefeuille d’investissement qui compte plus d’un millier d’institutions de divers secteurs.

Share this article

A Propos

 


IPHAME.

Imburi Phare Media est un média en ligne sur l'actualité des Grands Lacs africains et sa diaspora. Une plateforme d’informations, de conseils,d’analyses et perspectives.

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.