Nord-Kivu : agents de l’Etat et miliciens impliqués dans la pêche illicite sur le lac Edouard



 

Il y a des miliciens Maï-Maï et des agents de certains services de l’Etat qui sont impliqués dans les pêches illicites sur le Lac Edouard vers la partie congolaise au Nord-Kivu. Le député Jean-Paul Ngahangondi, élu de Beni, l’a dénoncé samedi 17 octobre, à l’issue de son séjour dans cette partie du pays.

« Il n’y a pas une bonne mesure d’encadrement du côté RDC. Parmi les agents de l’Etat impliqués dans la pêche illicite, il y a notamment le chef d’antenne d’environnement y compris la force navale, qui sont accusés d’autoriser ou de faciliter les activités de pêche illicite sur le lac Edouard », a décrié Jean-Paul Ngahangondi.

Il a aussi indiqué que plusieurs arrestations des pêcheurs congolais sont enregistrées par les marines ougandaises et que la production de poisson a sérieusement baissé.

« Si les pécheurs congolais continuent à être victimes des actes de barbaries de l’UPDF, c’est parce que chez nous il y a du désordre, et il y a plus presque de poisson. Et de l’autre côté, là où il y a des maternités des poissons, on trouve des groupes armés communément appelés des Maï-Maï », a fait remarquer Jean-Paul Ngahangondi.

Il demande l’implication du gouvernement provincial et national pour la règlementation de pêche sur les eaux du lac Edouard et que tous les groupes armés qui envahissent la zone de frayère soient traqués par les FARDC.

« Moi je suis en train de penser que pour mettre fin à cette situation que traversent nos pécheurs, le gouvernement congolais doit d’abord réglementer les activités de pêche sur le Lac Edouard, mais également, que notre armée puisse traquer ces groupes armés afin que l’autorité de l’Etat soit rétablie », a proposé le député Ngahangondi. 

Radio Okapi

Share this article

A Propos

 


IPHAME.

Imburi Phare Media est un média en ligne sur l'actualité des Grands Lacs africains et sa diaspora. Une plateforme d’informations, de conseils,d’analyses et perspectives.

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.