Burundi: trois civils condamnés à 30 ans pour «attentat» contre le président



 

Trois personnes ont été condamnées dimanche à Kayanza (nord) à 30 ans de réclusion pour «attentat et complot contre le chef de l'Etat», le général Evariste Ndayishimiye, pour avoir jeté des pierres sur son cortège mercredi, a appris l'AFP lundi de sources concordantes. «Le Tribunal de grande instance de Kayanza a condamné trois jeunes gens dont une fille à 30 ans de prison pour attentat et complot contre le chef de l'Etat lors d'une procédure de flagrance», a annoncé à l'AFP une source judiciaire, sous couvert d'anonymat. Des témoins présents au procès dimanche ont confirmé l'information.

RFI

Share this article

A Propos

 


IPHAME.

Imburi Phare Media est un média en ligne sur l'actualité des Grands Lacs africains et sa diaspora. Une plateforme d’informations, de conseils,d’analyses et perspectives.

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.