Le Kenya devient membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU



 

Le Kenya a remporté jeudi un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies après avoir battu Djibouti au deuxième tour, a-t-on appris de plusieurs sources.

Avec 191 des 193 pays ayant voté, le Kenya a obtenu 129 voix, battant Djibouti qui a obtenu 62 voix.

Le Kenya va donc marquer son retour au sein de l'organe le plus puissant des Nations unies à partir de janvier 2021.

Des messages de félicitations sont arrivés de nombreux pays du monde entier.

"Félicitations au Kenya pour son élection en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité pour 2021-2022. Nous nous ferons un plaisir de travailler avec vous sur les défis les plus urgents du monde", a écrit le Secrétaire d’État assistant pour l’Afrique, Tibor Nagy, sur son compte Twitter.

Le Conseil de sécurité de l’ONU est composé de 15 pays membres, dont cinq ayant un droit de veto. Il s’agit de la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie. Les autres sont élus suivant des règles de rotation géographique.

VOA

Share this article

A Propos

 


IPHAME.

Imburi Phare Media est un média en ligne sur l'actualité des Grands Lacs africains et sa diaspora. Une plateforme d’informations, de conseils,d’analyses et perspectives.

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.