Rwanda: le domicile de l'opposante Victoire Ingabire perquisitionné



 

Des enquêteurs ont fouillé la maison de l’opposante rwandaise Victoire Ingabire ce samedi 13 juin dans le cadre d’une enquête sur des liens avec des groupes considérés comme terroristes par Kigali et basés hors du pays. L’opposante dénonce régulièrement des attaques et harcèlements à l’encontre des membres de son parti, le Dalfa Umurinzi, non reconnu par le gouvernement.

Selon le Bureau des enquêtes rwandais, cette perquisition fait suite à l’arrestation d’un homme, Gaston Munyabugingo, qui tentait de rejoindre un groupe considéré comme terroriste par Kigali et qui aurait été en lien avec Victoire Ingabire.

D’autres suspects seraient dans le viseur des autorités dans cette affaire, selon le Bureau des enquêtes, qui n’a pas encore communiqué les conclusions de la perquisition. Mais samedi soir, les proches de Victoire Ingabire ne parvenaient pas à la joindre.

La présidente de Dalfa Umurinzi est l’une des rares opposantes au président Paul Kagame à vivre au Rwanda. Elle y a passé 8 ans en prison pour « minimisation du génocide et conspiration contre le gouvernement », avant d’être libérée en 2018. Mais ces derniers mois, elle a été interrogée à plusieurs reprises par les autorités au sujet de lien présumés avec des groupes armés.

 

Victoire Ingabire dénonce régulièrement une guerre d’usure à l’encontre de son parti, non reconnu par le gouvernement. La semaine dernière, elle signalait ainsi la disparition d’un de ses membres Venant Abayisenga.

RFI

Share this article

A Propos

 


IPHAME.

Imburi Phare Media est un média en ligne sur l'actualité des Grands Lacs africains et sa diaspora. Une plateforme d’informations, de conseils,d’analyses et perspectives.

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.