Lire nos articles en différentes langues ici

                                        

La campagne pour la recherche d’une place au CHAN 2018 va commencer. Le Burundi se prépare déjà pour le match  contre le Soudan comptant pour les éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN).

Le sélectionneur national Alain Olivier Niyungeko a dévoilé sa présélection de 30 joueurs locaux. Le sélectionneur dit connaitre cette formation que le Burundi avait d’ailleurs éliminé en 2013 pour la qualification du CHAN2014.

Les préparatifs des joueurs  locaux ne datent pas d’hier. Durant le match amical contre la Tanzanie, ‘est d’une pierre deux coups que  le sélectionneur avait préféré aligné les locaux. Par ailleurs, le selectionneur Olivier Niyungeko apprecie le fait qu’ils aient debuté les préparatifs à temps.

Le Burundi sera face  aux Crocodiles du Nil le 15 juillet 2017 en match aller à Bujumbura, pour aller livrer une semaine plus tard le match retour à Khartoum.

Liste des joueurs présélectionnés

Gardiens

1 . Nahimana Jonathan/Vital’o Fc

  1. Mutombora Fabien / LLB S4a
  2. Nibahezwa Dieudonné/ Messager Ngozi
  3. Rugumandiye Yvan / Musongati Fc

Défenseurs

5.Harerimana Rachid Léon / LLB S4a

  1. Ndaye Chancel / LLB S4a
  2. Barisize Nassor / Olympic star
  3. Ndizeye Samuel / Athletico Olympic
  4. Moussa Omar / Athletico Olympic
  5. Ndoriyobija Eric/ LLB S4a
  6. Nshimirimana David / Vital’o Fc
  7. Ndayisenga Franck Dunia / Musongati Fc
  8. Ndikumana Trésor/ LLB S4a

Milieux

  1. Duhayindavyi Gaël / Vital’o Fc
  2. Urasenga Cédric Danny Kagabo / Messager Ngozi
  3. Hakizimana Djuma Tonton/ Athletico Olympic
  4. Ntirwaza Sudi / Musongati Fc
  5. Barirengako Franck / Musongati Fc
  6. Sabumukama Enock / Messager Ngozi
  7. Ndayishimiye Youssouf Nyange / Aigle Noir
  8. Ndikumana Moussa / Athletico Olympic
  9. Niyonkuru Pascal / LLB S4a

Attaquants

  1. Ndarusanze Jean-Claude Lambalamba/ LLB
  2. Nahimana Claude (Papa) / Athletico Olympic

25 . Ndizeye Seif Thomson / LLB S4a

  1. Iddy Saidi Djuma Ballack / LLB S4a
  2. Tity Mavugo / Aigle noir
  3. Ulimwengu Jules / Vital’o Fc
  4. Habonimana Célestin Manyoka / LLB S4a.
  5. Bimenyimana Bonfils Caleb / Vital’o Fc

AKEZA

                                     

La justice interne de la Fifa, dont les responsables ont été récemment remplacés, a enquêté avant cela sur le rôle de Gianni Infantino dans l'élection du président de la Confédération africaine.

Avant que son mandat arrive à son terme en mai dernier, le magistrat suisse Cornel Borbély, président de la chambre d'instruction de la Commission d'éthique, avait ouvert une enquête sur de possibles agissements de M. Infantino en faveur de l'élection du Malgache Ahmad Ahmad en mars à la présidence de la Confédération africaine du football (CAF).

Cette investigation découlait d'éléments envoyés par des représentants africains, selon une source proche de la Fifa.

Plusieurs témoins africains devaient se déplacer à Zurich, mais la convocation d'au moins l'un d'entre eux a été annulée alors que M. Borbély avait quitté la chambre d'instruction, a indiqué cette même source.

Selon l'édition dominicale du quotidien britannique The Guardian, M. Infantino aurait promis à plusieurs présidents de fédérations africaines d'accélérer le versement d'aides à leur fédération en échange de leur soutien à M. Ahmad.

"C'est un secret de polichinelle que le président Gianni Infantino et la secrétaire générale Fatma Samoura ont tout fait pour faire élire le Malgache Ahmad Ahmad", a indiqué une autre source proche de la Fifa.

Selon cette même source, Infantino voulait écarter le président sortant de la CAF, Issa Hayatou, qui ne l'avait pas soutenu lors de l'élection à la présidence de la Fifa, en février 2016.

Hayatou, 70 ans, a présidé la CAF sans interruption pendant 29 ans et a reçu en 2011 un blâme du Comité international olympique, dont il était membre, pour avoir touché de l'argent de la société de marketing ISL, qui gérait les droits de la Fifa et qui a été déclarée en faillite en 2001.

"Le travail de soutien en faveur de Ahmad a été réalisé par le Congolais Veron Monsengo, le Monsieur Afrique d'Infantino", a expliqué cette même source, ajoutant que "cela a été préparé lors d'une visite de Gianni Infantino au Zimbabwe", peu avant l'élection à la CAF.

La Fifa a décidé lors de son congrès en mai de ne pas renouveler les mandats de Cornel Borbély et Hans-Joachim Eckert, respectivement présidents de la chambre d'instruction et de jugement de la Commission d'éthique de la Fifa.

M. Borbély avait vivement réagi en assurant que "des centaines de dossiers" restaient en souffrance.

A leur place ont été nommés une magistrate colombienne et l'ancien président grec de la Cour européenne de justice.

La Fifa avait précisé récemment qu'"une transition a commencé entre l'ancienne équipe de la commission d'éthique et la nouvelle et les deux nouveaux présidents ont commencé à travailler". "Il n'y a eu aucune transition", a assuré à l'AFP une source proche de l'ancienne équipe de la commission d'éthique.

 AFP

                                       

La Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 va se dérouler en Russie du 17 juin au 2 juillet à un an du Mondial 2018.

Les matchs de la Coupe des Confédérations se dérouleront dans les quatre villes russes de Moscou, de Saint-Pétersbourg, de Sotchi et de Kazan du 17 juin au 2 juillet 2017.

Voici dans ce qui suit le calendrier complet des matchs de poules comptant pour les qualifications en demi-finales de la Coupe des Confédérations 2017 :

Groupe A : Russie, Nouvelle-Zélande, Portugal, Mexique

Groupe B : Cameroun, Chili, Australie, Allemagne



Calendrier

- Samedi 17 juin

Russie – Nouvelle-Zélande à 18h00 (Heure Locale), Stade de Saint-Pétersbourg

- Dimanche 18 juin

Portugal – Mexique à 18h00 (Heure Locale), Kazan Arena

Cameroun – Chili à 21h00 (Heure Locale), Stade du Spartak Moscou

- Lundi 19 juin

Australie – Allemagne à 18h00 Heure Locale), Stade Ficht à Sotchi

- Mercredi 21 juin

Russie – Portugal à 18h00 (Heure Locale), Stade du Spartak Moscou

Mexique – Nouvelle-Zélande à 18h00 (Heure Locale), Stade Ficht à Sotchi

- Jeudi 22 juin

Camerou - Australie à 18h00 (Heure Locale), Stade de Saint-Pétersbourg

Allemagne - Chili à 18h00 (Heure Locale), Kazan Arena

- Samedi 24 juin

Mexique – Russie à 18h00 (Heure Locale), Kazan Arena

Nouvelle-Zélande – Portugal à 18h00 (Heure Locale), Stade de Saint-Pétersbourg

- Dimanche 25 juin

Allemagne – Cameroun, à 18h00 (Heure Locale), Stade Ficht à Sotchi

Chili – Australie, à 18h00 (Heure Locale), Stade du Spartak Moscou



* Demi-finales

- Mercredi 28 juin

1er groupe A – 2ème groupe B, à 21h00 (Heure Locale), Kazan Arena

- Jeudi 29 juin

1er groupe B – 2ème groupe A, à 18h00 (Heure Locale), Stade Ficht à Sotchi



* Finale et match pour la 3ème place

- Samedi 2 juillet

Match pour la 3ème place avec les deux perdants des demi-finales, à 15h00 (Heure Locale), Stade du Spartak Moscou

Finale avec les deux vainqueurs des demi-finales, à 21h00 (Heure Locale), Stade de Saint-Pétersbourg

fifa.com

                               

Alors qu’il ne reste que 7 mois pour que le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2018) se déroule, le Kenya pays hôte pourrait perdre l’organisation de cette «CAN» de joueurs évoluant uniquement dans leur pays.

Une délégation de la CAF dirigée par Constant Omari Selemani vice-président de la CAF séjourne à Nairobi en vue de s’acquérir de l’évolution des préparatifs. Toutefois, il semble que ce pays membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est n’est pas prêt à accueillir ce grand rendez-vous continental.

« Il n’y a eu aucun progrès dans les travaux depuis le passage de la dernière délégation de la CAF en février. Le stade Kipchoge Keino d’Eldoret ne sera jamais prêt et a d’ailleurs été retiré des sites. Ceux de Machakos et Nyayo sont mal en point», constate la délégation de la CAF. La presse kenyane reporte que ce pays pourrait se voir confisquer cette opportunité.

Dans son histoire, le Kenya ne serait pas à son premier échec de l’organisation de l’événement continental. En 1996, la CAF avait retiré la préparation de la CAN au Kenya en faveur de l’Afrique du sud. Un scenario qui pourrait se reproduire, du moins si le comité de la CAF le décide dans la prochaine réunion prévue au mois de juillet au Maroc, le pays qui pourrait d’ailleurs se voir attribué ladite organisation.

AKEZA

                                                               

L’équipe de la République centrafricaine s’est installée en tête du groupe H en compagnie de la Guinée, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Centrafricains ont battu les Rwandais 2-1, ce 11 juin 2017 à Bangui, durant la première journée de la phase de groupes.

La République centrafricaine et la Guinée ont pris les commandes du groupe H, en éliminatoires de la CAN 2019. Alors que les Guinéens ont créé la surprise en Côte d’Ivoire (2-3) la veille, les Centrafricains, eux, ont eu du mal à battre les Rwandais, ce 11 juin 2017 à Bangui.

Tout s’est joué en seconde période. Le milieu de terrain Junior Gourrier a ouvert le score pour les « Fauves du Bas-Oubangui ». Les Amavubi » ont égalisé en toute fin de partie via l’attaquant Ernest Sugira. Mais la sélection centrafricaine a arraché la victoire sur le fil, grâce au défenseur Salif Keita.

C’est une excellente opération pour la RCA qui tentera de conserver sa première place, voire de prendre l'avantage sur les Guinéens. Les « Fauves » disputeront en effet la deuxième journée des éliminatoires, en mars 2018, à Conakry.

Quant à la sélection rwandaise, elle recevra son homologue ivoirienne.

Afrique foot

Journal Ukuri- vol.73

Calender

« June 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30