Lire nos articles en différentes langues ici

Rwanda: graves inondations dans le district de Rubavu – trois blessés et plus de 900 maisons détruites.

Des étudiants de l'Ecole d'Arts Nyundo essayant de nettoyer leur école après les inondations qui ont détruit des biens et des cultures à Rubavu. 

Un total de 924 maisons ont été détruites et trois personnes ont été blessées, à la suite de fortes pluies qui ont provoqué des inondations dans le district de Rubavu samedi, ont annoncé hier les autorités provinciales.

Les pluies qui ont commencé vers 18 heures ont déclenché des inondations à partir de la rivière Sebeya, les secteurs de Kanama, Rugerero et Nyundo étant les zones les plus touchées.

Au moins 26 maisons ont été totalement détruites alors que près de 1000 résidents se sont retrouvés sans abri dans la région, selon un rapport préliminaire publié dimanche par Monsieur Alphonse Munyantwari, Gouverneur de la province de l’Ouest.

Le Gouverneur qui avait rencontré les responsables du district de Rubavu a déclaré à la presse qu’aucun décès n’avait été signalé.

Les fonctionnaires ont déclaré que l’aide d’urgence de base, dont l’eau et la nourriture, était mobilisée pour aider les personnes sinistrées.

«Les pluies abondantes ont provoqué le débordement de la rivière Sebeya après l’éclatement de ses berges. Des maisons, des cultures ont été endommagées, heureusement nous n’avons perdu personne, seuls trois personnes qui ont été blessées. Nous cherchons maintenant des moyens d’aider les personnes touchées en leur fournissant une aide humanitaire, car certaines d’entre elles ont perdu leurs biens et leur bétail », a-t-il déclaré.

Les débordements ont également détruit 356 latrines, 11 ponts et la propriété des étudiants à l’Ecole d’Arts Nyundo, près de la rivière Sebeya.

C’est la troisième fois que l’école est touchée par les inondations après celles de 2010 et 2012.

« Nous exhortons ceux dont les maisons et les latrines ont été détruites à assurer l’hygiène pour éviter l’apparition de maladies », a ajouté Monsieur Munyantwari.

Monsieur Enock Sezibera, un habitant du secteur de Nyundo, a déclaré au New Times qu’il avait perdu presque tout ce qui se trouvait dans sa maison, mais également deux chèvres.

« Je venais de l’église quand j’ai entendu la triste nouvelle. Je me suis précipité en espérant que je pourrais sauver quelque chose mais en vain. Il pleuvait abondamment, et au moment où j’arrivais je ne pouvais rien récupérer, tout avait été emporté à part des chaises qui flottaient sur l’eau. J’ai vu mes deux chèvres bêler mais je n’ai pas pu les sauver. Je ne suis pas sûr de notre survie à moins que nous soyons soutenus à temps », a déclaré Monsieur Sezibera.

Madame Spéciose Mukanyandwi, une résidente du secteur Kanama, a déclaré qu’elle n’avait jamais connu de catastrophe similaire dans sa récente mémoire.

« J’ai vécu ici depuis 36 ans mais je n’avais jamais connu un tel désastre. Nous ne savons pas ce qui s’est passé, la rivière Sebeya a pu déborder mais pas à ce point. Mon fils a été blessé par un mur qui est tombé et qui a frappé sa jambe, notre maison a été totalement détruite. Je ne sais pas comment nous allons faire pour avoir une autre maison alors que nous avons dû tellement lutter pour construire celle-ci, nous sommes envahis par le chagrin », a-t-elle dit.

Le Gouverneur Munyantwari a déclaré que la province élaborerait de nouvelles stratégies pour éviter des incidents similaires.

« Comme projet à long terme, nous allons reconstruire les anciens ponts en utilisant des blocs solides. Il y a aussi un projet de planter des arbres dans les zones montagneuses près des berges de la rivière Sebeya, nous avons des experts pour faire une étude et voir comment nous pouvons résoudre ce problème pour de bon », a-t-il dit

PanorActu


Calendrier

« April 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Die Trying - Moss Kiny (Official Video)

AAEFoeuvre pour la promotion de la famille et la vie