Lire nos articles en différentes langues ici

Rwanda: le mercenaire Bob Denard aurait joué un rôle dans le génocide

Photo prise le 4 mai 1999 de l'ancien mercenaire Bob Denard, 70 ans, dans le box des accusés, devant les assises de Paris. © JOEL SAGET / AFP

C'est le mercenaire français le plus connu au monde. Pour l'organisation Survie, Bob Denard a joué un rôle dans le génocide de 1994 au Rwanda. Dans un rapport d'une trentaine de pages, étayé par des documents de l'époque, l'ONG montre que ce mercenaire, décédé en 2007, était en contact pendant et après le génocide avec le gouvernement intérimaire rwandais, celui-là même qui est accusé de l'avoir perpétré. Pour Survie, c'est une preuve de plus de l'implication française dans le génocide de 1994. Que dit ce rapport ? Survie dénonce toujours des retards dans les différentes procédures en France, relatives au rôle joué par l'Etat français et ses ressortissants dans le génocide de 1994. C'est un enjeu démocratique fort pour la France, dit l'ONG.

L'un des documents clefs de ce rapport, c'est une lettre datée du 13 septembre 1994 adressée au Premier ministre rwandais en exil à Bukavu. Le ministre de la Défense du gouvernement intérimaire, Augustin Bizimana, parle d'un contrat d'assistance technique signé avec la société Martin et cie, un contrat d'un montant total de 300 000 dollars pour déployer « huit cadres expatriés » au Congo-Zaïre chargés de former « nos gens à la collecte et à l'exploitation du renseignement dans les rangs ennemis », dit cette lettre.

Le ministre explique alors que lors d'une rencontre à Nairobi avec l'un des représentants de ce groupe, il a été convenu que le gouvernement intérimaire rwandais en exil se chargerait de contacter les autorités zaïroises pour identifier un camp d'entraînement « discret et obtenir des autorisations permanentes » au groupe Martin.

Le groupe Martin, derrière lequel se cache Bob Denard, selon Survie, sous l'identité de Robert Bernard Martin. Mais l'implication du plus célèbre des mercenaire français daterait du génocide, selon l'ONG qui produit entre autres une note manuscrite du même ministre demandant un rendez-vous pour un Robert B Martin dès le 18 juin, ou encore un reçu daté du 5 juillet 1994 signé par un Robert Bernard Martin pour un chèque du ministère de la Défense d'un montant de plus d'un million de francs. Décédé en 2007, l'homme n'a jamais été poursuivi par la justice française et son rôle n'a jamais été éclairci.

RFI


Calendrier

« April 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Die Trying - Moss Kiny (Official Video)

AAEFoeuvre pour la promotion de la famille et la vie