Lire nos articles en différentes langues ici

Le Président Kagame au «WEF» (Davos – Suisse) : « Vous ne pouvez pas importer des solutions de l’extérieur, les imposer aux gens et vous attendre à ce cela fonctionnent »

Le Président Paul Kagame a déclaré que le processus de consolidation de la paix en Afrique ne peut pas être réalisé uniquement par des solutions externes, et que les Africains doivent avoir leurs propres solutions.

Kagame s’exprimait en marge du « Forum Économique Mondial » qui a lieu actuellement à Davos, au cours d’une session consacrée à la consolidation de la paix en Afrique.

Le Président a déclaré que, par expérience, les solutions importées et imposées ne résolvent pas les problèmes locaux.

« Vous ne pouvez pas importer des solutions de l’extérieur, les imposer aux gens et vous attendre à ce qu’ils fonctionnent. Ça ne peut pas marcher. Je parle d’expérience « , a déclaré Monsieur Kagame.

Donnant le cas du Rwanda, Monsieur Kagame a déclaré que dans le processus de consolidation de la paix, le pays a fait des efforts pour comprendre ses problèmes et trouver ses solutions.

 

« Il n’y a pas de miracle au Rwanda. Nous avons compris que la possession de nos problèmes est très importante pour nous en tant que Rwandais … nous avions nos solutions et nous étions ouverts aux autres options, mais il est absolument nécessaire de posséder le processus », a-t-il déclaré.

Monsieur Kagame a révélé que dans le processus, certains partenaires extérieurs étaient d’avis que le Rwanda aurait probablement dû être divisé en deux États différents.

« Les gens nous disaient que nous devions diviser notre pays en différents états, mais nous en avons ri. Nous leur avons dit que nous étions en concertation en tant que Rwandais, alors qui devait nous dire quoi faire, et comment fallait-il le faire? »

En assumant les défis et en concevant des solutions pertinentes, le Chef de l’Etat a noté que beaucoup de progrès avaient été accomplis au cours des années.

« Nous avons connu beaucoup de progrès au cours des années, mais il est toujours très important de posséder nos défis, de chercher les vraies solutions et de renforcer nos capacités », a-t-il ajouté

Les autres dirigeant qui ont pris part dans cette session incluent : Le Président Alpha Condé de Guinée, le Vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa, le Premier Ministre somalien Hassan Ali Khayre, Monsieur Børge Brende Président du Forum Economique Mondial, l’ancien Premier Ministre britannique Tony Blair et Monsieur John Kerry ancien Secrétaire d’État Américain.
Le forum, en cours à Davos, en Suisse, a pour thème «Créer un avenir partagé dans un monde fracturé».

Le 48ième « WEF » propose environ 400 sessions axées sur des questions économiques et géopolitiques majeures à travers le monde.

Le sommet international rassemble notamment des dirigeants du monde politique, des affaires, des organisations internationales et des milieux de la société civile.

PanorActu


Calendrier

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31