RDC: «Union Sacrée ou la politicaillerie pour le malheur des Congolais !» (Didier Sangara)

RDC: «Union Sacrée ou la politicaillerie pour le malheur des Congolais !» (Didier Sangara)

RDC: «Union Sacrée ou la politicaillerie pour le malheur des Congolais !» (Didier Sangara)

/ Les billets de D. A. Sangara / Wednesday, 30 December 2020 21:39


Citoyen congolais et analyste indépendant, Didier Amani Sangara s’interroge sur les nouvelles alliances qui se font ce dernier jour sur la scène politique congolaise. Il craint que ceci ne soit qu’une simple politicaillerie pour le malheur du peuple congolais.

Dans cette tribune vous proposée par Laprunellerdc.info; il estime que « la prétendue union sacrée » est même venue aggraver la situation; qu’elle ne l’a été dans le temps.

La réalité du moment de la République démocratique du Congo impose que tout tourne au tour de la nouvelle coalition politique « Union sacrée »; qui à mon avis risque d’aggraver la situation plus que cela ne l’a été jadis et c’est  à cause de la politique de l’argent. Il faut faire très attention avec ceux qui l’intègrent. La plupart y sont non, par amour de la patrie mais par positionnement politique et pour la recherche des intérêts égoïstes.

La République démocratique du Congo piégée

La situation embrouillée ou suspecte qui caractérise la politique congolaise suit le modèle corrompu belge. Ici, les petits-fils des Pères de l’indépendance font tout pour ne jamais disparaitre de la scène politique. Finalement, il est institué des familles intelligentes et capables de diriger.

Celles-là ont toutes les armes à leur portée : billets verts, poison, femmes-appâts, armes à feu, groupes de pression ou des lobbies, etc. Les Mobutu, les Kasavubu, les Rwakabuba, les Kyungu, les Lumumba, les Mwando, les Nyamwisi … rodent. Les mêmes pour les siècles des siècles pour le grand bonheur des multinationales et autres capitalistes sans cœur.

Et les députés nommés ou élus sont pour la plupart les enfants des campagnards qui à Goma ou à Kinshasa, laissent derrière eux un océan de misère. Eh bien ! Il faut s’enrichir très vite peu importe les moyens puis partir les poches bondées. Et là, la RDC est piégée et les Congolais se complaisent dans leur naïveté.

L’ensemble de tout ça, ce que je refuse d’appeler la politique à cause du respect que j’ai à ce nom. Je l’appelle la « politicaillerie ». Les politicards, soient disant politiciens nous laissent croire qu’ils font tout pour le peuple mais c’est faux.

La politique dans son vrai sens, c’est uniquement « servir non se servir » ou le peuple d’abord. Sacrifier la vie et tout pour sa patrie.

Soit dit en passant, « le couturier évite de rafistoler un vieux vêtement avec un tissu neuf ». C’est important que l’élite politique congolaise comprenne cela.

Didier Amani Sangara

Analyste politique indépendant

Leave a comment

Please publish modules in offcanvas position.