Lire nos articles en différentes langues ici

Kenya thrash Burundi in Cecafa U17 opener

Bujumbura, Burundi, 14 avril (Infosplusgabon) - Le Kenya a écrasé le Burundi (4-0) en match d’ouverture du tournoi de football du Conseil des Fédérations de football d'Afrique de l'Est et Centrale (Cefaca), réservé aux moins de 17 ans (U-17), dont le coup d’envoi a été donné, samedi, au Stade Umuco  (Stade Lumière, en langue nationale, le Kirundi) de Muyinga, dans le Nord-Est du Burundi, ont rapporté des commentateurs en direct de la presse sportive sur place. 

Les jeunes kényans ont ouvert la marque dès la 15ème minute de l’entame du match, avant d’aggraver le score deux minutes après, sur penalty. 

L’équipe visiteuse a quadruplé la mise, respectivement à la 60ème et à la 80ème minute de la seconde partie du match face aux jeunes burundais absents « physiquement, techniquement, et tactiquement », selon les mêmes commentateurs. 

Le Burundi sera opposé à la Somalie, lundi, au Stade Urukundo (Stade de l’amitié) à Ngozi (Nord), tandis que le Kenya croisera le fer, le lendemain, avec l’Ethiopie, à Gitega (Centre). 

La journée de dimanche sera meublée par un second match opposant la Somalie à l’Ethiopie, cette fois au stade de Ngozi, dans le Nord du pays. 

Les pays qui participent à ce tournoi sont le Burundi, le Kenya, la Tanzanie, Zanzibar, l’Ouganda, le Soudan, l’Ethiopie et la Somalie. L’Erythrée, le Soudan du Sud et le Rwanda se sont, par contre, désistés, sans, pour le moment, donner de raisons officielles. 

S’agissant de la répartition des équipes par pool, le Burundi, le Kenya, la Somalie et l’Ethiopie évoluent dans le groupe A, tandis que le Soudan, l’Ouganda, la Tanzanie et Zanzibar sont dans le groupe B. 

La finale du tournoi du Cecafa, édition 2018, est prévue, le 29 avril, à partir de 15h30 (13h30 GMT), au stade de Ngozi, le second plus grand temple sportif du pays. 

Le plus grand stade "Prince Louis Rwagasore" de compétions internationales, à Bujumbura, la capitale burundaise, n'a pas été retenu pour cause de travaux de réfection et de modernisation en cours depuis le 1er mars dernier. 

FIN/INFOSPLUSGABON/TYH/GABON 2018

FOOTBALL – «AMAVUBI » chute au 123ème rang au dernier classement de la FIFA.

Les trois premiers du classement FIFA

1. Allemagne
2. Brésil
3. Belgique

Pays africains

14. Tunisie
28. Sénégal
38. RD Congo

Région CECAFA

74. Ouganda
113. Kenya
123. Rwanda

« Amavubi » l’équipe masculine de football du RWANDA, a perdu onze places, passant de la 112ème place le mois dernier à la 123ème place du classement de la FIFA publié jeudi à Zurich, en Suisse.

Bien qu’il n’ait livré aucun match international depuis le départ dramatique en février de Monsieur Antoine Hey l’entraîneur-chef d’origine allemande, le Rwanda a fortement chuté en raison de son absence sur la scène internationale, alors que d’autres nations ont livré beaucoup de matches amicaux internationaux.

Les équipes africaines en lice pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 ont marqué des améliorations notables, la Tunisie réalisant le meilleur classement du pays de la FIFA (14ème – 23ème précédemment).

Le Sénégal a chuté d’une place (28ème), le Maroc est resté 42ième, l’Egypte est en 46ème position tandis que les Super Eagles du Nigeria (47ème).

Les champions du monde en titre ont conservé la première place. Malgré un nul et une défaite en mars, le Brésil, cinq fois champion du monde, est également resté deuxième tandis que les Red Devils de Belgique montaient sur le podium suite à une victoire 4-0 contre l’Arabie Saoudite le mois dernier. Le champion d’Europe Portugal complète le top quatre.

L’Argentine a terminé cinquième, la France septième, l’Espagne, champion du monde 2010, huitième, tandis que l’Angleterre se classait à la treizième place, en hausse par rapport à la seizième place du mois dernier.

Afrique foot

Résultat de recherche d'images pour "berahino" 

Saido Berahino, l'attaquant de Stock City n'a pas oublié ses origines burundaises.

Né au Burundi, Saido Berahino quitte son pays natal à l'âge de dix ans, au milieu de la guerre civile, pour rejoindre l'Angleterre où sa famille obtient l'asile avant de s'installer à Birmingham.

Saido Berahino est tellement fier d'être burundais au point qu'il envisage de jouer pour l'équipe nationale burundaise.

BBC Afrique

Suite à une tentative de corruption par des officiels de Rayon Sports, l’équipe s’est vue infligée une amende de 15.000$ et une interdiction de deux ans d’activités de football à quatre de ses officiels. Cela vient conclure les enquêtes de la CAF suite à la tentative de corruption faite par lesdits officiels lors du match retour de Rayon Sports contre LLB à Bujumbura.

Au mois de janvier, on annonçait déjà la rencontre la plus attendue de la ligue des champions africaine, celle du représentant du Burundi-LLB S4B et celui du Rwanda-Rayon Sports Fc. Le fait que les deux clubs ne s’étaient jamais rencontrés sur terrain intriguait plus d’un.

Après un match aller qui s’était soldé sur un score de 1-1, le club LLB S4A a été éliminé par Rayon Sports Fc lors du match retour avec un but en faveur de ces derniers. La veille du match retour qui s’est déroulé à Bujumbura, les officiels de Rayon Sports auraient été vus dans la chambre de l’un des arbitres du match et auraient tenté de corrompre les arbitres.

LLB S4A avait alerté le commissaire du match sans toutefois porter plainte. La CAF saisissant l’affaire, a condamné hier soir l’équipe Rayon Sports Fc à une amende de 15.000$ pour la tentative de corruption et une interdiction de deux ans d’activités de football à quatre de ses officiels : Patrick RUKUNDO, Shaffy MUDAHERANWA, Jean Paul NKUSI et Prosper MUHIRWA.

Toutefois, Rayon Sports pourra passer au Concours de la Coupe de Confédération CC 2018 puisqu’il y a absence de preuve matérielle relative à l’implication directe de la transgression par les officiels de l’équipe.

Akeza

Le premier tour aller des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans se poursuivait dimanche. Le Gabon a cartonné le Togo 4-0, tandis que le Rwanda a arraché le nul au Kenya (1-1). Le point complet sur les résultats.

10 matchs comptant pour le premier tour aller des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans étaient au programme ce week-end. Samedi, l’Algérie, la RD Congo, le Maroc et la Tunisie ont connu des fortunes diverses. A l’instar de l’Ouganda (5-1 contre le Soudan du Sud) la veille, le Gabon n’a quant à lui pas fait de détails dimanche.

Vainqueurs 4-0 du Togo, les Panthéreaux ont pris une énorme option sur la qualification avant le match retour à Lomé le 22 avril. Eric Bekale Biyoghe (14e) puis Gabriel Fils Meye Me Ndong, auteur d’un doublé (19e, 23e), ont rapidement tué tout suspense. Alain Miyogho a enfoncé le clou (47e) et permis aux Gabonais de prendre une large avance.

Petite option prise aussi par le Rwanda, qui a arraché le nul au Kenya (1-1). Rapidement menés au score après un but de Richard Odada (8e), les Amavubi U20 ont subi mais ils n’ont rien lâché et ils ont fini par égaliser dans le temps additionnel par Bwikingiro Rague (90e+2). Ce but change complètement la donne et place les Rwandais en bonne position avant la manche retour le 20 avril à domicile à Kigali.

- Les résultats du premier tour aller

Dimanche

Gabon 4–0 Togo 
Kenya 1–1 Rwanda 
Ethiopie – Burundi (match décalé au 12 avril) 
Guinée Bissau 1–0 Sierra Leone

Samedi

Botswana 0–0 Nambie 
Seychelles 0–0 Mozambique 
Malawi 0–0 Swaziland 
Ouganda 5–1 Soudan du Sud 
Tanzanie 0–0 RD Congo 
Mauritanie 2–0 Maroc 
Algérie 3–1 Tunisie

Exemptés de premier tour : Afrique du Sud, Angola, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Egypte, Libye, Mali, Nigéria, Sénégal, Soudan et Zambie. 
Le Bénin est qualifié par forfait.

http://www.afrik-foot.com

 

Die Trying - Moss Kiny (Official Video)

AAEFoeuvre pour la promotion de la famille et la vie