Lire nos articles en différentes langues ici

Burundi: un groupe des entreprises italo-égyptiennes gagne la construction de deux centrales hydro-électriques de Jiji Murembwe.

Burundi: Un groupement des entreprises italo-égyptiennes gagne la construction de deux centrales hydro-électriques de Jiji Murembwe.

C’est ce Mercredi, 17 octobre 2018 que le contrat de construction de deux centrales hydro-électriques de Jiji Murembwe a été signé entre la Direction Générale des Eaux (Regideso) et les représentants de ce groupe.

Le projet prévoit la construction de deux centrales hydro-électriques qui ont des capacités de plus de 49,5 Mégawatts. Les fonds alloués à l'exécution des travaux s’élèvent à 150 millions des dollars américains, soit plus de 300 milliards de francs burundais.

Selon le Directeur de la REGIDESO, Monsieur Siméon HABONIMANA, « les travaux de construction vont durer trois ans et demi, soit une période pendant laquelle la REGIDESO va procéder à la mise en service de la 1ère centrale. »

En 2017, le gouvernement du Burundi a mené une étude de faisabilité des microcentrales hydroélectriques du Burundi en vue de développer les ressources nationales hydroélectriques. Cette étude étant aussi valable pour les énergies renouvelables, une alternative à la production thermique. Les sites de Jiji et Murembwe ont été retenus pour y construire 2 centrales hydroélectriques avec des capacités respectives de 32.5  et 17 mégawatts pour une facture totale de 270.040 de dollars américains. Ce projet a été cofinancé parla Banque mondiale, la Banque Européenne d’Investissement, l’Union européenne, la Banque africaine de développement, le gouvernement du Burundi et la REGIDESO. Ainsi, ce nouveau contrat signé entre la REGIDESO et ce groupement des entreprises italo-égyptiennes rentre dans cette logique.

Selon M. Come Manirakiza, le Ministre de l’Energie et des Mines, le grand défi du Burundi en matière énergétique est de pouvoir disposer d’une énergie équivalente à 560mégawats pour la période 2020 afin de pouvoir garantir l’accès à des sources d’énergies modernes à des conditions financières accessibles à toute la population. Pour le moment, le pays ne dispose aujourd’hui que 66,33 mégawats.

Aujourd’hui, le pays engorge des projets hydroélectriques en cours de construction. Il s’agit entre autres de la centrale hydroélectrique de Mpanda (10,4Mw), la centrale Kabu 16 de la rivière Kaburantwa (20Mw), la centrale de jiji 003(32Mw), la centrale de Murembwe 034(19Mw), la centrale Ruzibazi (17Mw), la centrale Kagunuzi (8Mw), Ruvyironza (22Mw), la centrale régionale de Rusumo (Tanzanie) pour 27Mw, la centrale Ruzizi III pour 49Mw. Pour les centrales thermiques, il y a le projet de centrale thermique à base de déchets ménagers (30 Mw), la centrale à base de la tourbe (15 Mw) et la centrale thermique à base de fuel de 30 Mw. En ce qui est des centrales photovoltaïques, Il y a la centrale thermique de Bubanza (ouest) de 10 Mw et deux centrales à Gitega (centre) pour 17,5 Mw. 

Au Burundi, la production annuelle de la REGIDESO est de 259 333 733 kWh et la consommation en électricité est de 175 357 725,3 kWh en 2017. Mais par rapport à la moyenne africaine de 150 kWh par an et par ménage, le Burundi est largement en deçà avec une consommation de 23 kWh par an et par ménage. Dans le même ordre d’idées, les industries et les activités commerciales au Burundi consomment plus de 70 millions de kWh, pour les ménages 84 millions de kWh et pour les autres consommateurs 46 millions de kWh.

Evolution de la production et de la consommation (vente) de l’énergie électrique pour l’an 2017

 

Mois

Production en KWh

Consommation en KWh (pour les compteurs classiques uniquement)

Janvier

22 845 810

7 173 467, 11

Février

20 460 756

9 263 208, 91

Mars

22 966 766

9 335 531,82

Avril

20 976 629

7 239 244,53

Mai

21 019 065

10 087 526,25

Juin

18 623 929

7 448 785,71

Juillet

19 480 172

9 638 217,20

Aout

19 267 239

7 332 433,90

Septembre

20 255 024

6 552 351, 74

Octobre

24 373 645

10 023 409, 04

Novembre

23 674 942

13 575 710,32

Décembre

25 389 747

12 117 541, 62

Janvier 2018

-

-

Total

259 333 733

175 357 725,3

Source: Regideso

Toutefois, les défis relatifs à la construction des centrales hydroélectriques demeurent nombreux. On peut citer déjà l’existence des centrales hydroélectriques vétustes, le pic observé dans la consommation régulière de l’e électricité de la Regideso, le manque de financements, délestage permanent,  environnement des affaires douteux, les pertes financières des petites et moyennes entreprises, accroissement du taux de chômage, un ralentissement de l’économie nationale, etc. Pour pallier à ces défis, le Gouvernement du Burundi compte toujours sur la mobilisation des financements nécessaires auprès de ses partenaires.

Gaudence Uwineza

 


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30