Lire nos articles en différentes langues ici

Bujumbura se réjouit de l'avancée du « Made in Burundi »

Intervenant jeudi dernier à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la foire « Made In Burundi » 2018 à Bujumbura, le 2ème vice-président burundais en charge de la coordination des ministères relevant du secteur socio-économique, Joseph Butore, a indiqué que des progrès notables ont été marquées dans la promotion des produits locaux.

Pour les autorités de Bujumbura, le développement économique du Burundi passe par une économie qui accorde de l'importance aux produits locaux. Ce jeudi 5 juillet, dans le cadre de l'inauguration de l'édition 2018 de la Foire « Made in Burundi » à Bujumbura, Joseph Butore, 2ème vice-président burundais en charge de la coordination des ministères relevant du secteur socio-économique, qui s'exprimait en langue locale, a salué d'importantes avancées réalisées par le gouvernement à travers cet évènement, en matière de promotion des produits « Made in Burundi ».

« Nous venons en effet de constater nous-mêmes que le seuil de participation des opérateurs économiques burundais à cette foire nationale de 2018 est satisfaisant, avec un pas important en train d'être franchi dans le processus de transformation et de conservation des produits commerciaux, particulièrement ceux relevant du domaine de la transformation et de la conservation des produits vivriers », a déclaré le vice-président burundais cité par Xinhua.

Poursuivant dans le même sillage, Butore a tenu à exprimer sa gratitude aux opérateurs économiques burundais regroupés au sein de la Chambre Fédérale du Commerce et de l'Industrie du Burundi (CFCIB), pour leur implication et « leur préoccupation permanente sans cesse manifesté », vis-à-vis du développement intégral du Burundi. « Vous constituez en particulier un important pilier du développement de nombreux ménages burundais et étrangers travaillant dans vos entreprises, et du développement du pays en général », a-t-il déclaré.

Les événements de promotion à multiplier

Pour le 2ème vice-président burundais, les avancées réalisées dans le cadre de développement du Burundi sont à mettre à l'actif des acquis sur le plan de consolidation de la paix et de la sécurité au cours de la dernière décennie, « dividendes des efforts spéciaux menés par diverses institutions étatiques burundaises agissant en synergie, et qui suivent de près les relations politico-diplomatiques du Burundi avec les autres pays partenaires au plan régional et international ». Selon Joseph Butore, les victoires politico-diplomatiques doivent être accompagnées de bons travaux en matière économique. An rang de ces travaux, il a cité les foires burundaises en cours d'expérimentation, lesquelles portent sur des innovations déjà enregistrées dans le développement de l'agriculture, du commerce et de l'industrie.

Butore a expliqué que l'image de marque du Burundi dans le concert des Nations avec des avancées « significatives » sur le plan économique garantira une « véritable » indépendance du pays. Se voulant plus précis, il a ajouté que le gouvernement organisera régulièrement des foires du même genre au niveau national, régional et international pour consolider les acquis en matière de visibilité commerciale burundaise.

Ces événements selon le responsable, permettront aux opérateurs économiques d'être à jour dans la connaissance des innovations technologiques du monde contemporain alors qu'ils échangeront leurs expériences professionnelles à ces occasions avec leurs homologues d'autres pays.

LA


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30