Lire nos articles en différentes langues ici

mali supporters

Le Mali a tout essayé, même s’il n’a pas été très inspiré ce vendredi. Mais contre le Burundi, très bien organisé, il n’a pas pu l’emporter à domicile à l’occasion de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2019. Les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge 0-0.

Le match aurait pu basculer en faveur des Aigles dans le temps additionnel après le penalty obtenu par Adama Traoré. Mais comme il était écrit que le Burundi allait repartir sans défaite, Abdoulaye Diaby a envoyé le ballon au dessus de la barre transversale.

Avec 7 points, les Aigles sont toujours en tête de leur groupe mais doivent très sérieusement se méfier des Burundais qui ont désormais 5 points et qui ont la possibilité de prendre la tête de cette poule s’ils arrivent à battre le Mali la semaine prochaine.

 

Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a réaffirmé, mercredi via son compte Twitter, que son pays respectera les délais d’organisation de la CAN de football et ainsi « sera prêt » pour abriter la compétition prévue en juin-juillet 2019.

«Comme je l’ai dit… le Cameroun sera prêt le jour dit. Like i said… Cameroon will be ready on the D-day», a notamment écrit Biya, quelques heures seulement après une audience accordée au président de la Confédération continentale de la discipline (CAF), Ahmad Ahmad.

 en pleine controverse quant aux retards accusés par le pays dans la réalisation des infrastructures contenues dans le cahier de charges de la compétition.

«Le Cameroun sera prêt le jour dit. J’en prends l’engagement», a martelé Paul Biya, reprenant quasiment mot pour mot l’engagement pris en août 2017, lors d’une réception au palais présidentiel des athlètes de son pays ayant pris part aux Jeux de la Francophonie d’Abidjan (Côte d'Ivoire).

Le chef de l’Etat coupe court ainsi aux rumeurs, alimentées par des dirigeants de la CAF qui plusieurs fois ont agité la menace d’un retrait de la CAN 2019 au Cameroun.

Mardi, au sortir d’une audience d’une heure avec le président camerounais, Ahmad Ahmad avant déclaré à la presse que la CAF «n’a jamais réfléchi à un retrait de la CAN au Cameroun»ajoutant que «ce sont des Camerounais qui salissent eux-mêmes l’image de leur pays».

Pourtant, 5 jours plus tôt, interrogé par un confrère français, il avait indiqué, s’agissant du cas du Cameroun, que «la CAF n’effectuera aucune communication quant à la décision qui sera prise avant la présidentielle camerounaise du 7 octobre», pour ne pas perturber la campagne y relative.

 Beaucoup de Camerounais avaient vu dans ces propos les prémices d’un retrait de l’organisation de la CAN.

RTI

Résultat de recherche d'images pour "tournoi rugby burundi"

Bujumbura, Burundi, 29 septembre (Infosplusgabon) - L’équipe nationale du Lesotho a battu celle du Burundi (40 essais marqués à 0), samedi à Bujumbura, en match d’ouverture du tournoi de Rugby à 7, zone Centre, a-t-on appris de source sportive dans la capitale burundaise. 

La République démocratique du Congo a également réalisé l'exploit de battre le Congo-Brazzaville (10 à 0) au second match de la première journée du tournoi. 

Dimanche, le Burundi croisera le fer avec le Congo-Brazzaville, tandis que la République du Congo va se mesurer au Lesotho, prévoit le programme de la seconde journée. 

Faute d’infrastructures propres à ce sport encore mal connu au Burundi, le tournoi se déroule sur un terrain vague dit « Tempête », habituellement fréquenté par les amateurs du ballon rond, quand il n'abrite pas de foires commerciales, à la périphérie nord-ouest de Bujumbura. 

La Fédération burundaise de Rugby (FBR) s'est dotée d'un nouveau président, Albert Havyarimana, dont l'ambition est de développer le Rugby, y compris le rugby féminin.

Infos Plus Gabon

L’Afrique anglophone a un nouveau représentant au sein du Conseil de la FIFA. Il s’agit de Walter Nyamilandu (photo, au milieu). Le Malawite a été ce dimanche lors de l’Assemblée générale de la CAF qui se tient à Charm el-Cheikh en Égypte et succède au Ghanéen Kwesi Nyantakyi qui a démissionné de ce poste après sa supposée implication dans un scandale de corruption.

Walter Nyamilandu a devancé le Sud-africain Danny Jordan avec 35 voix contre 18.

Africa top sports

Le 8 septembre dernier, l’attaquant burundais de Stocke City, Saido BERAHINO, jouait son premier match avec la sélection burundaise lors d’une rencontre contre le Gabon comptant pour les qualifications à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Une première apparition réussie pour l’attaquant puisque celui-ci a marqué le seul but des Hirondelles, permettant ainsi à son équipe d’arracher le nul sur le sol gabonais. Celui qui, il y a encore 3 ans jouait pour l’Angleterre, avait décidé cette année de porter le maillot burundais. Et son objectif est des plus clair : « Aider le Burundi à se qualifier pour CAN »

Saido BERAHINO est passé par les sélections de jeunes de l’équipe nationale anglaise. Des U-17 à la sélection espoir avec laquelle il marque 10 buts en 12 matchs. Il sera ensuite appelé en équipe A sans y jouer un seul match. Courtisé par la Fédération de Football du Burundi depuis 2015, Saido finira par céder et accepter de jouer pour le Burundi en 2018.

akeza