Lire nos articles en différentes langues ici

Les tarifs douaniers entre les États-Unis et la Chine affectent l’approfondissement du commerce.

Les tarifs douaniers entre les États-Unis et la Chine affectent l’approfondissement du commerce.

Les tarifs douaniers américains sur les importations chinoises de 34 milliards de dollars sont entrés en vigueur vendredi, et Beijing ayant promis de réagir immédiatement, les deux plus grandes économies du monde se sont lancées dans des conflits commerciaux de grande ampleur.

Le ministère chinois du commerce a déclaré dans un communiqué peu de temps après l’expiration du délai qu’il était dans l’obligation de riposter, ce qui signifiait que 34 milliards de dollars de produits américains importés, y compris les automobiles et les produits agricoles, seraient soumis à des droits de douane de 25%.

« La Chine a promis de ne pas tirer le premier coup, mais pour défendre les intérêts nationaux et les intérêts du peuple, elle n’a d’autre choix que de riposter si nécessaire », a déclaré le ministère du Commerce dans un communiqué.

Le ministère a qualifié les actions américaines de « violation des règles du commerce mondial » et a déclaré qu’il avait « déclenché la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique ».

Le Président Trump a averti jeudi, que les Etats-Unis pourraient finalement cibler plus de 500 milliards de dollars de marchandises chinoises, soit à peu près le montant total que les Etats-Unis ont importé de Chine l’année dernière.

« Nous pouvons probablement dire que la guerre commerciale a officiellement commencé », a déclaré Monsieur Chen Feixiang, professeur d’économie appliquée à la faculté d’Economie et de Gestion de l’Université de Shanghai Jiaotong.

Effet marginal.

« Si cela se termine à 34 milliards de dollars, cela aura un effet marginal sur les deux économies, mais si cela monte à 500 milliards de dollars comme le Président Trump l’a dit, cela aura un impact important pour les deux pays », a déclaré Monsieur Chen.

Le Président Trump s’est opposé à Pékin pour le vol de propriété intellectuelle et les barrières à l’entrée pour les entreprises américaines, et un déficit commercial américain de 375 milliards de dollars avec la Chine.

Tout au long de l’escalade du conflit, la Chine a cherché à prendre la bonne voie, se positionnant comme un champion du libre-échange, mais vendredi les médias d’Etat ont intensifié les critiques contre Monsieur Trump.

« En fait, l’administration Trump se comporte comme une bande de voyous envers d’autres pays, en particulier la Chine », a déclaré vendredi le journal officiel China Daily dans un éditorial en anglais.

« Son caractère turbulent risque d’avoir un impact profondément dommageable sur le paysage économique mondial dans les décennies à venir, à moins que les pays ne s’unissent pour s’y opposer ».

Alors que la première série de tarifs ne devrait pas avoir d’impact économique majeur dans l’immédiat, on craint qu’une longue bataille ne perturbe les fabricants et les importateurs de produits concernés, compromettant ainsi le commerce mondial, l’investissement et la croissance.

« Pour les entreprises exposées à des tarifs douaniers, elles vont changer le pays d’origine d’approvisionnement si elles peuvent. Si elles ne le peuvent pas, elles répercuteront le plus possible les frais de douane ou verront une baisse des marges », a déclaré Monsieur Jacob Parker, Vice-président des opérations chinoises au Conseil de Commerce américano-chinois à Beijing.

« Les entreprises ne savent pas à quel point cela peut arriver, ou comment cela va se terminer. »

« Ford Motor Co » a déclaré jeudi que pour l’instant, il n’augmentera pas les prix des modèles Ford importés et des modèles Lincoln de luxe à marge plus élevée en Chine.

Un conseiller de la Banque Centrale chinoise a déclaré que les tarifs d’importation américains de 50 milliards de dollars de produits chinois, 34 milliards de dollars plus une liste de suivi prévue de 16 milliards de dollars, réduiraient la croissance économique chinoise de 0,2 point de pourcentage. a rapporté vendredi l’agence de presse officielle Xinhua.

Le différend a perturbé les marchés financiers, y compris les actions, les devises et le commerce mondial des produits de base du soja au charbon, au cours des dernières semaines.

Les actions américaines ont toutefois progressé jeudi, dans l’espoir que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et l’Europe pourraient s’atténuer après les commentaires de Madame Angela Merkel la chancelière allemande.

« Ce n’est pas une catastrophe économique. Nous n’aurons pas à chasser notre nourriture avec des bâtons pointus. Mais il freine l’économie mondiale qui a une dynamique moins durable que ce qui semble être », a déclaré Monsieur Rob Carnell, économiste en chef chez ING, dans une note aux clients.

Les agents des douanes et de la protection des frontières des États-Unis devaient percevoir des droits de 25% sur toute une gamme de produits, notamment les véhicules automobiles, les disques durs, les pompes, les vannes les imprimantes et de nombreux autres composants industriels.

La liste évite les tarifs directs sur les biens de consommation tels que les téléphones portables et les chaussures.

Mais certains produits, dont les thermostats, sont regroupés dans des catégories de biens intermédiaires et de biens d’équipement.

Monsieur Gao Feng, porte-parole du ministère chinois du Commerce, a déclaré jeudi que les tarifs américains proposés toucheraient de nombreuses compagnies américaines et étrangères opérant en Chine et perturberaient leurs approvisionnements en composants et travaux d’assemblage.

Les entreprises étrangères représentaient 20 milliards de dollars, soit 59% des 34 milliards de dollars d’exportations de la Chine qui seraient assujettis aux nouveaux tarifs américains, les entreprises américaines représentant une part importante de ces 59%, a indiqué Monsieur Gao.

Les tarifs douaniers de la Chine sur des centaines de produits américains comprennent les principales exportations telles que le soja, le sorgho et le coton, menaçant les agriculteurs américains dans les États qui ont soutenu Monsieur Trump lors des élections américaines de 2016, comme le Texas et l’Iowa.

PanortAct


Calendrier

« September 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30