Lire nos articles en différentes langues ici

Burundi/environnement: 2508 sources d’eau taries

Au Burundi, 2 508 sources d’eaux ont tari à cause de la dégradation de l’environnement et des changements climatiques, a déclaré mardi le ministre burundais de l’Environnement, Déo Guide Rurema.

"Sur les 24.787 sources d’eau que compte le Burundi, 2.508 (10,1%) ont déjà tari et 4.418 (17,8%) sont en cours de tarissement", a déploré Rurema lors d’une conférence de presse à Bujumbura.

La déforestation, les constructions anarchiques et les activités agricoles non conformes à la réglementation sont les principaux facteurs de ce tarissement alarmant, a précisé le ministre.

Cette dégradation de l'environnement entraîne, en effet, des perturbations climatiques caractérisées par l’irrégularité des pluies, l'érosion,des inondations ou une sécheresse prolongée provoquant le tarissement des sources d'eau des lacs et des rivières, a-t-il ajouté, rappelant que le Burundi ne dispose d'aucun cours d'eau provenant de l'extérieur et est de ce fait tenu de bien gérer ses sources hydrauliques internes.

AA/ Jean Bosco, Bujumbura


"Burundais des 90's" -Invitation