Lire nos articles en différentes langues ici

Libération des filles qui ont griffonné la photo de Nkurunziza

Les trois écolières dont la détention pour avoir griffonné la photo du président Pierre Nkurunziza dans des manuels scolaires avait provoqué un tollé international sont sorties de prison.

Les trois filles étaient les dernières encore détenues d'un groupe de sept enfants arrêtés au début du mois dans la province de Kirundo, dans le nord-est du Burundi, à quelque 200 kilomètres de la capitale Bujumbura.

Tous ont été accusés d'avoir insulté le président Pierre Nkurunziza en défigurant son image. Mercredi dernier, un tribunal régional de Kirundo a décidé d'ouvrir un procès contre ces trois enfants.

Mais Aimée Laurentine Kanyana, ministre de la Justice, a déclaré à RTNB (télévision nationale) que les filles bénéficiaient d'une liberté provisoire. Des faits semblables dans le futur donneront lieu à des poursuites, a-t-elle dit.

BBC


"Burundais des 90's" -Invitation