Lire nos articles en différentes langues ici

«La cause des détentions de Rwandais en Uganda résulte de la collaboration entre RNC et les services de renseignement ougandais» -Kagame

 La cause des détensions, disparitions, mauvais traitements et tortures des rwandais en Ouganda depuis plus de deux ans résulte en grande partie de la collaboration entre RNC de Kayumba Nyamwasa et les services de renseignements ougandais, selon le Président Kagame.

«Le parti d’opposition RNC a pour but de déstabiliser le Rwanda à parti de l’Ouganda. Il a approché les Rwandais vivant en Ouganda pour les recruter. Ceux-ci ont refusé en mettant l’accent sur leur business. Et les membres de RNC ont répondu qu’ils s’emploient à empêcher tout business des Rwandais en Ouganda et à les déstabiliser. Telle est la cause actuelle des détentions, disparitions, mauvais traitements, confiscation des biens, extorsion, dont les Rwandais sont victimes en Ouganda. Je détiens les preuves de ces faits. J’en ai parlé ave le Président Museveni en personne », a-t-il indiqué.

Le Président Kagame a tenu ces propos lors de l’ouverture de la 16ème Retraite des responsables du pays à Gabiro en Province de l’Est.

Il a reconnu que les familles des certains Rwandais détenus en Ouganda l’ont approché pour qui dire qu’il s’agit d’une affaire à régler entre les Gouvernements de deux pays.

Il a donné l’exemple d’un certain René Rutagungira, ex-militaire, qui faisait son busines en Ouganda. Pour le moment, on a changé l’accusation à sa charge en inventant une nouvelle infraction selon laquelle Rutangungira a été en possession d’une arme et qu’il aurait commis un crime en Ouganda.

Rutagungira a un avocat pour le défendre, mais malheureusement son cas n’a pas été porté devant les tribunaux.

Le Président Kagame est revenu sur le cas de Rujugiro qui finance les activités de RNC. Rujugiro a été au centre des entretiens entre Kagame et Museveni.

«Museveni a d’abord nié qu’il ne connaissait pas Rujigiro. Je lui ai donné les preuves qu’il le connaissait. A la fin, il a reproché au Rwandais de mélanger les affaires et la politique. Je lui ai expliqué que des fois les deux s’entremêlent, quand l’argent issu des affaires sert à finances des activités de déstabilisation. Et cela est entrain de se faire en Ouganda, son propre. J’ai demandé Museveni de voir comment il peut apporter une réponse à cette situation», confié le Président Kagame.

Kagame a demandé à Museveni s’il a quelque chose à reprocher au Rwanda pour que Kagame s’attèle à le résoudre. Mais Museveni n’a rien dit.

Kagame a dit à Museveni que la priorité actuelle des Rwandais est d’e s’investir dans des activités de développement et de la sécurité de la population.

Le Président Kagame a promis qu’il s’emploiera à solliciter que la question du traitement des Rwandais en Ouganda ait un dénouement.

Agence Rwandaise Information


Journal Ukuri n°152

Calendrier

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Amasaha

Amasaha by Patricko Rwanda Novembre 2018