Lire nos articles en différentes langues ici

En RDC, la ville de Goma proteste contre les tueries

Des habitants de Goma, ville située dans l'est de la République démocratique du Congo, ont protesté mardi contre la mort de trois personnes tuées dans des fusillades.

Au cours des dernières semaines, des fusillades meurtrières ont eu lieu dans la zone, causant l'inquiétude et la colère des populations.

Pour les dénoncer, les habitants de Goma ont barricadé une grande artère de la ville pour protester contre la recrudescence de l'insécurité. Ils étaient une centaine à descendre dans la rue.

Dans la nuit de lundi à mardi, trois personnes ont été abattues par des inconnus, dans deux quartiers de la ville, selon des sources concordantes.

Dimanche, une autre manifestation a eu lieu dans la même ville, après la mort de six personnes, dont un militaire, tuées samedi dans des fusillades.

A Goma, au moins 25 personnes ont été tuées en un mois, et sept autres ont été kidnappées, selon Marion Ngawo, un leader de la société civile locale.

Il dénonce la passivité des autorités face à cette insécurité grandissante. BBC Afrique a tenté, sans succès, de joindre le maire de la ville.

Vendredi et samedi, des élus locaux ont interpellé les autorités sur la recrudescence de l'insécurité à Goma, une ville de plus d'un million d'habitants, chef-lieu de la province instable du Nord-Kivu. Depuis une vingtaine d'années, la région est en proie à une insécurité chronique causée par la présence de nombreux groupes armés.

Afrique info


Journal Ukuri n°152

Calendrier

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Amasaha

Amasaha by Patricko Rwanda Novembre 2018