Lire nos articles en différentes langues ici

RDC: 17 militants anti-Kabila entament une grève de la faim

Arrêtés jeudi dernier par la police à Kinshasa, les 17 militants du mouvement "Vigilance Citoyenne", exigent leur libération immédiate et sans conditions.

Dix-sept militants d'un mouvement citoyen congolais anti-pouvoir, arrêtés jeudi dernier à Kinshasa, ont entamé une grève de la faim pour exiger leur libération, a appris Anadolu mardi auprès d'une source de la société civile locale.

Gloria Nsegha, leader du mouvement citoyen "Vigilance Citoyenne" ( VICI), et ses 16 camarades dont trois femmes " ont entamé une grève de la faim depuis dimanche soir pour exiger leur libération sans condition", a déclaré à Anadolu, Me . Aristote Mungole avocat et membre de l'association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho).

Les 17 militants, opposés au régime en place, avaient été arrêtés jeudi par la police pendant qu'ils sensibilisaient les populations, dans un marché à Kinshasa, contre "l'argent distribué aux Kinois par le camp au pouvoir pour voter en faveur de ses candidats" lors des prochaines élections du 23 décembre prochain.

Accusés par la police de " trouble à l'ordre public", ces militants sont détenus au parquet de Kalamu (centre de Kinshasa) dans des conditions " inhumaines" , a déploré dans une déclaration à Anadolu, Florent Ndagano, membre du mouvement citoyen.

Au total, 21 candidats ont été retenus pour la prochaine présidentielle.

Le président sortant Joseph Kabila a désigné son ancien ministre de l'intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, pour représenter sa coalition à ce scrutin.

Sept leaders de l'opposition ont promis de désigner leur candidat unique d'ici le 10 novembre à l'issue de concertations qui auront lieu du 7 au 10 novembre à Genève.

Anadolu


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

ACP-UE, dans la perspective d'un nouvel accord Post-Cotonou