Lire nos articles en différentes langues ici

Rwanda: Libération provisoire de l’opposante Diane Rwigara et sa mère Mukangemanyi en attendant leur procès

L’opposante Diane Rwigara et sa mère Adeline Rwigara ont été remises en liberté en attendant la réouverture de leur procès le 7 novembre.

Leur procès qui devrait se tenir, lundi 24 septembre 2018, avait été reporté au motif qu’elles avaient déposé avec retard leur demande de mise en liberté provisoire. 

La décision concernant cette libération provisoire avait été programmée pour aujourd’hui. Ce vendredi matin, la Haute Cour a ordonné leur remise en liberté sous contrôle judiciaire. Il leur est interdit de quitter la capitale Kigali “sans autorisation” préalable.

Diane Rwigara, et sa mère, ainsi que quatre personnes vivant à l'étranger, sont inculpées d'«incitation à l'insurrection ou aux troubles parmi la population».

Diane Rwigara a également été inculpée de «fabrication ou falsification de documents» et «usage de faux», tandis que sa mère Adeline est inculpée de la charge supplémentaire de «discrimination et pratiques sectaires».

La mère et la fille sont aussi inculpées d’évasion fiscale. La famille Rwigara est en effet sommée par le fisc rwandais de payer près de cinq millions d’euros d’arriérés et d’amendes dans le cadre du recouvrement de l’activité économique de l’usine Premier Tobacco Company. Diane Rwigara s'était déjà vu interdire de se présenter à l'élection présidentielle d'août 2017 par la Commission électorale nationale.

RNA


Journal Ukuri n°135

Calendrier

« October 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31