Lire nos articles en différentes langues ici

«L’Intégration technologique doit être à l’avant-garde de l’intégration économique» -Kagame

 

Il est regrettable que pour aller dans une partie de l’Afrique, l’on soit obligé de passer par l’Europe et revenir ensuite en Afrique. Cela est valable même au niveau de la télécommunication. C’est pour cette raison que l’intégration technologique doit être à l’avant-garde de l’intégration économique, selon le Président Paul Kagame.

«Le service de la télécommunication doit passer à l’extérieur du continent, avant de revenir en Afrique. Pourquoi ne pas éliminer cela, avant d’aborder les visas ? Nous sommes des Africains et fiers de l’être. Comme gouvernements et chefs d’entreprises, il faut résoudre cette question. Il reste encore un long chemin à parcourir. Les TIC ont résolu beaucoup de problèmes. Mais d’autres projets d’intégration stagnent. Il faut les accélérer. Et les choses ont commencé à changer », a-t-il indiqué. 

Il a tenu ce propos à l’ouverture des Travaux du Forum de Transform Africa qui se tient à Kigali du 07 au 10 Mai 2018. 

Il a ajouté que la coopération et les technologies commencent par là pour l’intérêt du contient et des Africains. Pour cela, il faudra un ensemble de standards et de vocabulaire. 

«Il doit y avoir une tendance positive d’encourager les privés, éviter les politiques qui ralentissent le processus. L’on devra inviter les gouvernants à renforcer le secteur privé, afin d’atteindre les résultats escomptés. Pour cela, il nous faut travailler ensemble, soutenir Smart Africa de l’UA, renforcer le dynamisme pour garder le cap de mise en œuvre de la ZLEC/CFTA afin de libérer le continent, et le connecter  au monde», a poursuivi le Chef de l’Etat rwandais et Président en exercice de l’UA. 

Pour Lamine Manneh, Représentant du Bureau Régional du PNUD à Addis-Abeba le Forum Tranform Africa accélérera la transformation du continent qui vient de signer la ZLEC/CFTA, instrument qui traduit la Vision de l’Afrique au niveau de sa Révolution numérique.

«La ZLEC est un des projets phares pour délivrer les aspirations des africains qui viennent de créer le marché africain, la libre circulation, tel que 44 pays africains l’ont signé en Mars dernier.

«La 4ème Révolution industrielle exige la numérisation et le potentiel des économies, surtout en ce moment où l’on doit atteindre les ODD, et où l’on a besoin de connectivité pour le commerce, le mouvement de personnes, et la connectivité numérique surtout», a-t-il indiqué.

Pour Lamine, quatre facteurs sont à prendre en compte pour ce marché numérique, à savoir : la création d’un engagement sans faille ; un cadre cohérent de régulation pour accélérer la numérisation ; des pays africains prêts à  accélérer l’utilisation des TIC ; voir comment développer les compétences et les procédures de gouvernance électronique, même au niveau économique, de santé et d’éducation. 

Pour Strive Masirwa de l’UA, la signature de la ZLEC/CFTA est entrée dans les annales du continent grâce au Président Kagame qui a ouvert une ère nouvelle. «Les citoyens pourront échanger. Nous avons ouvert le corridor du commerce. Que les choses commencent. Et que les obstacles soient supprimés. C’est une condition pour favoriser le commerce africain et atteindre la prospérité», a-t-il dit.

Le Secrétaire exécutif de Smart Africa, Hamadoun Touré, estime que les grands des TIC réunis à Kigali constituent un symbole pour le signal de la transformation vers une économie basée sur des connaissances.

«Je vous livre un secret : l’idée de Transform Africa Forum est née d’une discussion entre Kagame et Masirwe l’an passé ici à Kigali. Ils ont osé pour leurs populations. C’est devenu une Vision. Il faut la transformer en action. L’Afrique est ouverte pour les affaires… Nous avons des zones ouvertes pour un Marché Numérique Unique, un marché des TIC. Les frontières n’ont pas de limites. On peut attirer des investissements. L’on doit attirer un investissement de $ 300 milliards pour les cinq prochaines années. L’Afrique est ouverte. Les investisseurs peuvent venir», a-t-il dit.

RNA


Journal Ukuri n°135

Calendrier

« October 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31