Lire nos articles en différentes langues ici

En Afrique, les femmes restent marginalisées dans l’accès aux terres (rapport)

(Agence Ecofin) - Malgré leur rôle important dans la création de richesse, les femmes n’ont pas, ou peu, accès au foncier et aux moyens de production. C’est ce que dénonce un rapport publié ce lundi 22 janvier 2018, par l’organisation non gouvernementale Oxfam.

Intitulé « Partager la richesse avec ceux et celles qui la créent », le rapport révèle notamment qu’au Sénégal, seules 5% des femmes ont la propriété exclusive de leurs terres contre 22% pour les hommes. Ce taux est de 11% pour les femmes contre 50% pour les hommes, au Burundi, et 14% pour les femmes contre 46% pour les hommes, en Ouganda.

Les auteurs du rapport, qui soulignent le caractère général du constat, évoquent des pesanteurs d’ordre sociologique. « Même lorsque les femmes possèdent des terres ou jouissent d’un droit de propriété, les rapports de force au sein des familles et de la société limitent souvent le contrôle qu’elles ont sur ces actifs. Les veuves ne jouissent pas des mêmes droits de succession que les veufs, les femmes étant souvent lésées par les hommes de leur entourage », rapportent-ils.

Les enquêtes ont été menées dans 35 pays.


Calendrier

« May 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31