Lire nos articles en différentes langues ici

Arrivée au Rwanda d'un suspect de génocide extradé d'Allemagne

Un suspect accusé de génocide et extradé depuis l'Allemagne est arrivé vendredi à Kigali, capitale du Rwanda, a rapporté la police rwandaise.

Ce suspect, du nom de Jean Twagiramungu, est acusé d'avoir orchestré le massacre de populations tutsi dans l'ex-préfecture de Gikongoro dans le sud du Rwanda.

M. Twagiramungu a été arrêté et extradé grâce à la coopération d'Interpol.

Il a été arrêté il y a deux ans et il a lutté contre l'extradition devant différents tribunaux d'Allemagne, selon la police nationale du Rwanda.

L'avion transportant M. Twagiramungu a atterri vendredi soir à l'aéroport international de Kigali.

"M. Twagiramungu a été remis à la police judiciaire qui a cinq jours pour finaliser son dossier et le remettre au Parquet", a indiqué la police sur son compte tweeter.

En 2014, un tribunal allemand a prononcé une peine de 14 années de réclusion à l'encontre d'Onesphore Rwabukombe, ex-maire rwandais de Muvumba dans le nord-ouest du Rwanda, après l'avoir reconnu coupable de complicité de génocide.

M. Rwabukombe vivait en Allemagne depuis 2002, où il avait demandé l'asile politique. Le tribunal a ensuite procédé à ce jugement car le gouvernement allemand craignait que l'accusé n'ait pas doit à un procès équitable s'il était extradé au Rwanda.

Le génocide de 1994 a coûté la vie à plus de un million de personnes, principalement des Tutsis et des Hutus modérés.

APA