Lire nos articles en différentes langues ici

Kenya: 9 morts dans des affrontements intercommunautaires

La situation est attribuée à une sécheresse affectant la région du nord-ouest et qui aurait provoqué des tensions et des conflits entre communautés pastorale et celle des éleveurs de bétails.

Neuf personnes, dont quatre enfants, ont été tués, mardi, dans une attaque perpétrée dans le nord-ouest du Kenya, tandis que des affrontements intercommunautaires se poursuivent dans la région, a indiqué, mercredi, la police locale.

La police du Comté de Baringo a confirmé qu’une attaque a eu lieu dans la zone, ajoutant que des unités de police supplémentaires ont été déployées sur les lieux pour expulser les assaillants qui terrorisent les habitants.

Le ministre kényan de l’Intérieur, Joseph Nkaisserry, a attribué la situation à une sécheresse régionale, affectant les comtés de Baringo et Laikipia, qui aurait provoqué des tensions et des conflits entre communautés pastorale et celle des éleveurs de bétails. Les communautés s’affrontent pour le contrôle des sources d’eau et des terrains de pâturage.

Les tensions se sont d’autant plus intensifiées que l’approche traditionnelle de partage de l’eau et du pâturage a été abandonnée en raison de différends.

AA/Nairobie