Lire nos articles en différentes langues ici

 

KigaliHoward BUFFETT, le fils ainé du multimilliardaire investisseur et philanthrope américain, Warren BUFFET, va investir 500 millions de dollars pour accentuer la production agricole au RWANDA.
L’année dernière, Howald BUFFET – FONDATION FARM SEQUOIA a dévoilé un plan stratégique sur 10 ans appelé « La Grande Idée » et « RWANDA ».
Howald BUFFET qui est un ami personnel du Président KAGAME est déjà venu à plusieurs reprises au Rwanda et a été impressionné par la « Success Story » (l’histoire à succès) de ce pays. Il considère en effet que le RWANDA est une nation idéale qui a réussi un redressement spectaculaire après avoir subi le tragique génocide de la population Tutsi et a réussi une transformation rapide par une économie dynamique.
Le président Kagame pose pour une photo avec les récipiendaires du prix « International Quality of Life Awards » offert par Howard BUFFET FONDATION à New York, 11 Décembre 2013
Grâce à l’agriculture, le pays veut augmenter sa croissance économique pour atteindre 8,5 % l’année prochaine contre 8 % actuellement.
L’investissement de la Howard BUFFET FONDATION concerne, d’une part, un projet d’irrigation sur près de 380 miles carrés (plus de 600 km2) de terres agricoles et ceci au profit de milliers d’agriculteurs locaux, et d’autre part, un institut de formation agricole similaire à certaines universités américaines (Arizona, l’Illinois).
En 2007, le RWANDA a été le premier pays africain à signer le Programme de Développement de l’Agriculture Africaine visant à éliminer la faim et la diminution de la pauvreté. Le pays n’a d’ailleurs pas hésité à faire des sacrifices pour maintenir des centaines d’étudiants en Israël et aux Etats-Unis pour y étudier l’agriculture moderne.
Le Ministre d’Etat de l’Agriculture, Monsieur Tony NSANGANIRA affirme que ce nouveau financement donnera un grand élan à la vision du Rwanda pour transformer son agriculture.
Selon le RWANDA DEVELOPMENT BOARD (RDB), les investissements totaux de l’année dernière s’élevaient dans le domaine de l’agriculture à 17,9 millions de dollars. Ce secteur a attiré durant les dix dernières années, 514 millions de dollars alors que l’agriculture contribue à 35% du PIB et emploie 80% de la population rwandaise. On comprend donc aisément que l’investissement de la « BUFFET FONDATION », avec ses 500 millions de dollars, correspond au plus grand investissement jamais réalisé au pays.
 Le Ministre d’État, Monsieur NSANGANIRA a d’ailleurs ajouté que le RWANDA a encore besoin de milliards de dollars pour pousser le secteur jusqu’au niveau projeté. « Nous avons besoin encore de beaucoup d’investisseurs pour combler l’énorme fossé qui existe dans le secteur de l’agriculture. Vous imaginez l’importance de l’énorme contribution de la « BUFFET FONDATION »
 
Source: KT Press, 02/03/15

Marche central de Bujumbura en fuméLa société chinoise Sino African Trading and Investment Initative Co.limited vient d'avoir une concession de la part du gouvernement du Burundi de construire un complexe commercial moderne sur le site de l'ancien marché central de Bujumbura, détruit le 17 janvier 2013 par un incendie.

"Ce grand complexe comprendra un grand magasin qu'on appelle Mall en anglais qui comprend beaucoup de stands et de magasins de vente, un hôtel sur la même place ainsi qu'un parking de 250 véhicules au moins, des parkings en étages et des salles de réunion. L'investissement total s'élève à 50 millions USD", a indiqué sur les ondes de la radio nationale samedi Tabu Abdallah Manirakiza, ministre burundais des Finances et de la Planification du Développement Economique.

En contrepartie de cette concession, l'investisseur paiera au trésor public une redevance annuelle de 8% du bénéfice net d' exploitation dès la première année d'exploitation.

"C'est un avantage certain parce que dans ce genre d' entreprises, nous accordons normalement des avantages du code des investissements qui exonère l'entreprise de payer des redevances pendant une certaine période", a expliqué le ministre A.T. Manirakiza.

Comme il s'agit d'un investissement très lourd, la concession sera consentie sur une durée de 50 ans "en vue de permettre à l' investisseur de récupérer les frais qu'il aura mis dans cet investissement", a ajouté le ministre.

Cette durée pourra être renouvelée ou pas après une évaluation par le gouvernement des activités de l'investisseur, et en cas de non renouvellement, les constructions seront la propriété de l' Etat.

Le conseil des ministres qui a adopté le mercredi dernier le projet de convention portant concession de l'ancien marché central de Bujumbura à cette société chinoise estime que le recours à un investisseur privé étranger "est plus qu'une nécessité et l' urgence plus qu'une évidence au regard de l'état du site".

Source: Agence de presse Xinhua

(Agence Ecofin) - Le groupe de gestion de patrimoine finlandais Taaleritehdas Oyj a annoncé, le 5 février dans un communiqué publié sur son site web, qu’il allait investir 50 millions de dollars dans des complexes immobiliers à Kigali (Rwanda) et à Maputo (Mozambique).

A à Kigali, Taaleritehdas va construite un complexe immobilier comprenant des commerces et des bureaux sur une superficie de  30 000 mètres carrés. A Maputo, un  complexe immobilier comprenant un gratte-ciel ultra-moderne sera érigé sur une superficie de 50 000 mètres carrés. Ces investissements seront réalisés via un fonds de private equity basé à Nairobi.

Basé à Helsinki, Taaleritehdas gère plusieurs fonds de private equity ainsi que des fonds communs de placement. Le groupe investit aussi sur les marchés des actions et des titres à revenu fixe (fixed income)  à travers le monde.

Journal Ukuri n°141

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31