Lire nos articles en différentes langues ici

 

Le Rwanda et différents partenaires, dont la Banque Mondiale, signent un accord pour lutter contre la malnutrition

Dr Uzziel Ndagijimana Ministre des Finances et de la Planification Economique (Photo), et Monsieur Makhtar Diop, Vice-président de la Banque Mondiale ont signé mercredi un accord de financement supplémentaire de 23 millions de dollars pour aider à réduire les retards de croissance chez les enfants de moins de 5 ans, dans les13 districts qui regroupent la plupart des cas.

L’accord a été signé en marge des Réunions de Printemps de la Banque Mondiale à Washington DC.

Grâce au Soutien Nutritionnel Direct (SNDS), ce financement du Projet de Renforcement de la Protection Sociale du Rwanda permettra aux familles vulnérables de bénéficier de transferts monétaires pour encourager l’utilisation des services de santé et de nutrition, renforcer leurs connaissances sur l’amélioration du rôle parental et les soins aux enfants, et soutenir l’Etat Civil du Rwanda et les statistiques essentielles dans l’élaboration d’une feuille de route claire pour une mise en œuvre efficace.

« Compte tenu de ses effets négatifs à long terme sur le développement du capital humain et l’éradication de la pauvreté, le retard de croissance figure en bonne place dans le programme politique et de développement du Gouvernement rwandais. Nous sommes très reconnaissants à vous tous qui contribuez à cet effort », a déclaré Monsieur Ndagijimana.

Le Gouvernement rwandais, en partenariat avec la Banque Mondiale, le « Power of Nutrition et le « Mécanisme Mondial de Financement » (GFF), a élaboré un programme intégré de lutte contre la malnutrition chronique, avec un accent mis sur les districts à forte croissance, des populations vulnérables, et les 1.000 jours critiques au-delà desquels le retard de croissance devient largement irréversible.

« Je voudrais féliciter le Gouvernement rwandais d’avoir défini ces objectifs ambitieux et de son engagement à lutter contre la malnutrition chronique et à investir dans le capital humain. Le Groupe de la Banque Mondiale continuera à travailler avec le Rwanda pour intensifier le programme », a déclaré Monsieur Diop.

Le Projet de Renforcement de la Protection Sociale a été approuvé en décembre 2017 pour aider le Gouvernement du Rwanda à améliorer l’efficacité des systèmes de protection sociale, notamment le programme phare Vision 2020 Umurenge (VUP), pour les groupes vulnérables ciblés.

André Gakwaya

Calendrier

« September 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30