Lire nos articles en différentes langues ici

 

La Tanzanie envisage de faire fonctionner ses bus au gaz naturel

(Agence Ecofin) - En Tanzanie, le gouvernement envisage de passer à des bus fonctionnant au gaz naturel sur ses lignes de transit rapide à Dar es-Salaam ; une mesure qui permettra une réduction de 50% de la consommation de carburant.

Dans ce cadre, la Dar Rapid Transit Agency (DART) qui est une agence publique ayant pour mandat d'établir et d'exploiter un système de transport rapide par bus à Dar es-Salaam, va faire passer 800 bus de sa flotte au gaz naturel.

« Les experts nous ont dit que l’utilisation du gaz naturel permettrait d’économiser 30 à 50% de ce que nous dépensons en carburant. Nous avons donc convenu que tous les autobus DART devraient utiliser du gaz naturel », a déclaré Kapuulya Musomba, le directeur général par intérim de la société publique du pétrole (TPDC).

Selon le responsable, l’Université de Dar es-Salaam et l’Institut de technologie de Dar es-Salaam sont déjà prêts à installer les systèmes de gaz naturel sur les véhicules.

De plus, le directeur général de la DART a déclaré que système était accessible à tous, y compris aux opérateurs privés de transport. A en croire Musomba, un partenariat devrait être établi entre le gouvernement et les stations-service.

La première phase d’exécution du projet est en cours. Une deuxième phase sera lancée dans la partie sud-est de la capitale sur un linéaire total de 19,3 km.

L'ensemble du projet comporte six phases qui, une fois achevées en 2035, bénéficieront à 90% des résidents de Dar es-Salaam.

La Tanzanie est un petit producteur de gaz naturel et importateur de produits pétroliers dont la production ne sert qu’à approvisionner ses centrales thermiques. Plusieurs projets devraient entrer en production dans les prochaines années pour soutenir ce projet.

Journal Ukuri n°144

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31