Lire nos articles en différentes langues ici

 

Les Elections du président de la FERWAFA (Fédération Rwandaise de Football) qui ont été tenues ce Samedi et qui n’ont pas désigné le nouveau président de la FERWAFA reprendront dans les 60 à 90 jours prochains, comme le stipule le règlement.

En attendant, le Comité en place dirigé par Vincent de Gaulle Nzamwita restera à la tête de la FERWAFA.

Le problème qui s’est posé est que Nzamwita a retiré sa candidature à la dernière minute pour des « personnelles et de sa famille ». La seule candidate qui restait, Mme Félicité Rwemarika, n’a obtenu que 13 voix sur 52. Pour être élue, il lui fallait 27 voix. Ce qui n’a pas été le cas.

En attendant les prochaines élections qui seront organisées entre 60 et 90 jours, la FERWAFA sera dirigé par l’habituel Comité sous la supervision de Vincent de Gaulle Nzamwita, qui reconnaît qu’il y a des chantiers qu’il n’a pas pu achever sous son mandat.

Il est convaincu que ces chantiers seront terminés par le futur Comité grâce à la bonne collaboration des membres. 

Ferwafa

Il s’agit de l’ancien gardien de but de l‘équipe nationale du Rwanda Eric Eugène Murangwa. Il a reçu le 30 décembre la médaille de l’Empire britannique par la reine Elizabeth au titre de l’année 2018.

Instituée en 1917 par le Roi George V, le « Most Excellent Order of the British Empire » (l’excellentissime ordre de l’Empire britannique) est un ordre de chevalerie attribué chaque année à quelque 100 000 personnalités de la Grande-Bretagne du Commonwealth et du monde entier.

Si Eric Eugène Murangwa a eu droit à un si précieux honneur, c’est vraisemblablement en raison des activités de sensibilisation que mène son association « Football for Hope, Peace & Unity » (le football pour l’espoir, la paix et l’unité) fondée  en 2010, mène au sujet du génocide rwandais de 1994. Lui qui, en tant que Tutsi et ayant déjà perdu 35 membres de sa famille, devrait être une victime potentielle.

Le 7 avril 1994, au tout début des massacres de Tutsis au lendemain de l’attentat qui a coûté la vie aux présidents rwandais Juvénal Habyarimana et burundaisCyprien Ntaryamira, des soldats hutus arrivent au domicile d’Eric Eugène Murangwa. Ils étaient sur le point de lui faire la peau quand ils se rendent compte qu’Eric Eugène Murangwa était bien le « Toto » (jeune en swahili) du club Rayon Sport. «Es-tu Toto ? » , demanda un militaire. Effectivement, c‘était bien lui, ainsi que l’attestaient plusieurs photographies dans l’album d’Eric.

Eric Eugène Murangwa a donc eu la vie sauve pour avoir pratiqué le football. À l’image de tout sport, la magie du football réside dans sa capacité singulière à diluer les extrémismes et les haines les plus cyniques. Et le peuple rwandais encore marqué par ce traumatisme de 1994 devrait se servir de ce postulat pour parachever le processus de réconciliation effective entamé depuis plus de 20 ans.

africanews.com

 

« Rallye des Milles Collines » sans Jean-Claude Gakwaya, mais avec la participation de dix pilotes

1. Fabrice Nyiridandi / Régis Remera (Rwa) – Toyota Celica

2. Eric Gakwaya (Rwa) -Subaru

3. Serge Rusagara / Mujiji (Rwa) – Subaru

4. Fergadiotis Gakuba Tassos / Lionel Kayitankole (Rwa) – Toyota Corolla

5. Christian Remezo / Jean Marie Gahuragiza (Bur) – Toyota Celica

6. Jean Jean Giesen / YannickDewalque (Rwa) – Toyota Celica

7. Genese Semana / Jacques Hakizimana (Rwa) – Peugeot

8. Din Imitiaz / Jules Uwimana (Toyota Avensis, Bur)

9. Yasin Mukaza / Jackson Serwanga (Uga) – Toyota Levin

10. Gilberto Balondemo / Hamza Lwanga (Uga) – Toyota Corolla

Dix équipages de rallye provenant du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda participeront à la 34ème édition du « Rallye des Mille Collines » qui aura lieu ce samedi à Nyamata, dans le district de Bugesera.

Selon Monsieur Ange François Cyatangabo, le Secrétaire Général du Rwanda Auto Club (RAC), l’événement d’une journée aura des sections difficiles comme des virages serrés, des pistes rapides, et la route sera fermée à 70%.

Le « Rallye des Mille Collines » est la dernière compétition du Championnat National du Rwanda. Malheureusement, l’actuel leader du Championnat, Jean-Claude Gakwaya ne sera pas au rendez-vous suite à des problèmes moteur sur sa Subaru Impreza.

Les conducteurs inscrits sont au nombre de dix ; six Rwandais, deux Ougandais et deux Burundais. La course couvrira Nyagihunika, Kamabuye et Rilima avec les sections 3, 4 et 5 sur une distance totale de 150 km. « Nous sommes très attachés à la sécurité et c’est pourquoi nous avons choisi des routes fermées à 70%. La course sera la plupart du temps le seul événement présent sur ces routes, même lorsque le rallye traversera les villages « , a-t-il dit.

L’Ougandais Wilbert Pole Pole et Bashir Mbogo-Mitsubishi Evolution VI (équipe du Rallye Kajala) sont les champions en titre. Ils ne se sont cependant pas inscrits pour défendre leur titre.

Jean-Claude Gakwaya, en tête du championnat National du Rwanda avec 67 points, est suivi par Christophe Nizette qui accuse un retard de 31 points (36 points).

Fabrice Nyiridandi avec 23 points est à la troisième place, Christian Kanangire suit avec 13 points, Genèse Semana vient ensuite avec six points tandis que Fergadiotis Tassos Gakuba et Alain Murenzi sont respectivement à trois points chacun.

Le Championnat National du Rwanda a débuté avec le « Rally Gorilla in Mist » en Ouganda (3-5 mars), suivi du « Sprint Rally » tenu à Nyamata (20 mai), du « Rallye Ouganda Pearl of Africa » (30 juin-2 juillet), « Gorilla Rally » (8-9 septembre) tandis que l’événement le plus récent était le « Huye Rally » tenu en octobre.

Classement du CNRC 2017

1. Jean Claude Gakwaya 67 points 
2. Christophe Nizette 36 
3. Fabrice Nyiridandi 23 
4. Christian Kanangire 13 
5. Genese Semana 6 
6. Fergadiotis Tassos Gakuba 3 
7. Alain Murenzi 3

PanorAct

C’était dans l’air, l’info est maintenant vérifiée, l’équipe nationale des locaux jouera le 10 janvier prochain son premier match amical sous les directives du sélectionneur Rabah Madjer, l’adversaire n’est autre que le Rwanda.

C’est donc cette équipe repêchée à la toute dernière minute après le désistement de l’Egypte qui donnera la réplique aux Verts, la FAF à travers son manager Hakim Medane a entrepris depuis quelque temps les démarches nécessaires dans le but d’officialiser avec un adversaire, et c’est finalement le Rwanda qui croisera le fer avec l’EN dans un match international qui aura lieu non pas en Algérie mais en Tunisie.

En stage en Tunisie

En effet, alors que le regroupement de notre EN est lui prévu, comme nous vous le révélions en exclusivité il y a quelques jours, pour le 7 janvier, l’EN aura 2 jours de travail à effectuer au CTN avant de s’envoler pour Tunis le 9 janvier, pour jouer le match attendu contre les Amavubi le 10 janvier, un bon test pour la bande à Madjer qui n’est qu’au début d’une longue aventure, les joueurs sont suivis de près et seuls les meilleurs vont être choisis pour intégrer les rangs de l’équipe A, le fait d’affronter une équipe moyenne comme le Rwanda leur offrira un début d’aventure en douceur, il faut dire que le niveau des Rwandais est loin d’être à la hauteur de celui des Ghanéens, des Nigérians ou même d’autres formations du continent, c’est pourquoi cette rencontre devrait aider l’équipe à appliquer le travail effectué lors de 2 stages en attendant que le staff Madjer-Ighil-Menad ne dresse la liste du stage du mois de mars et les rencontres internationales qui y sont programmées contre l’Iran et le Gabon. La programmation de cette partie fermera aussi définitivement le dossier du match annulé contre les Emirats, ce dernier a engendré beaucoup de dégâts à la FAF et même à Madjer qui a vu ses objectifs pour ce stage de décembre partir en fumée. 

competition.dz

Pierre-Emerick Aubameyang est devenu samedi le meilleur buteur africain de l'histoire de la Bundesliga, en marquant son 97e but en championnat d'Allemagne lors de la défaite de Dortmund à domicile contre Brême (1-2).

Le buteur gabonais de 28 ans, ancien ballon d’Or africain, a égalisé pour son équipe à la 57e minute. Son but avait d’abord été attribué à un défenseur de Brême contre son camp, mais lui a été réattribué par la Ligue allemande de football.

« Aubam » dépasse ainsi le Ghanéen Anthony Yeboah, qui avait marqué 96 buts avec l’Eintracht Francfort puis Hambourg.

12 buts en 13 matchs

Le Gabonais a marqué 12 fois en 13 matches de Bundesliga cette saison. Il avait fini l’an dernier en tête du classement des buteurs avec 31 réalisations.

Malgré ses buts, le Borussia Dortmund est actuellement dans une situation critique, et n’a plus gagné un match depuis le 29 septembre, en dehors d’un match de coupe contre une équipe de troisième division.

Foot Afrique

Calendrier

« June 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30