Lire nos articles en différentes langues ici

 

Le président du Tout Puissant Mazembe, Moïse Katumbi, a payé les frais d’engagement de huit équipes affiliées à La ligue nationale de football (Linafoot) qui ne devaient plus poursuivre le championnat national- Division I pour ne s’être pas acquittés de cette obligation. Le trésorier général de la Linafoot, Adolphe Kabamba, a indiqué à Radio Okapi que ces clubs pourront à présent normalement participer à la compétition.

«Je vous confirme que le président de Mazembe vient de payer 40.000 dollars pour les huit équipes, plus le solde de Lupopo évaluée à 4.000 dollars, soit un total de 44.000 dollars que nous venons de recevoir», a affirmé M. Kabamba

 Les huit équipes concernées sont :

  1. AC Capaco/Beni
  2. El Dorado/Bunia
  3. CS Makiso/Kisangani
  4. As Nika/Kisangani
  5. Socozaki/Butembo
  6. AC Nkoy Bilombe/Kindu
  7. US Tshinkunku/Kananga
  8. As Vutuka/Bandundu. 

Au cours de sa réunion tenue le lundi 21 septembre, la Linafoot avait disqualifié ces clubs du 21e championnat national de football –Division I pour non-paiement des frais de participation. Les clubs autonomes, ceux qui ne sont pas sponsorisés, déboursent 5.000 dollars et les clubs corporatifs, qui ont des sponsors, 7.500 dollars.

Radio Okapi a appris jeudi soir que l'US Tshinkunku s'est acquitté de ses obligations mardi 22 septembre au lendemain de la publication du communiqué de la Linafoot suspendant les équipes insolvables.

Radio okapi

Le manager d’Arsenal, Arsène Wenger et Annie Brosterhous ne sont plus ensemble. Le couple se serait séparé et est en train de matérialiser son divorce, d’après Mirror.

Wenger - Annie, ce serait fini

Ces dernières années, Arsène Wenger semble avoir mené plusieurs batailles sur différents fronts en même temps. Entre préserver sa famille et repositionner Arsenal au sommé du football anglais, le technicien français de 65 ans semble en avoir perdu une, celle de préserver son couple avec Annie Brosterhous.

Le couple qui a une fille de 18 ans faisait face à des rumeurs sur sa séparation depuis déjà plusieurs mois. Le coach d’Arsenal aurait donné une enveloppe financière à son ex-compagne avec qui ils auraient divisé leurs actifs.

Wenger n’avait plus été vu en public avec Annie depuis 2013. Il aurait reconnu que la pression de son métier avait affaibli sa relation avec elle. Un document sur sa séparation de corps avec Annie aurait été établi à Strasbourg (France) et prouverait qu’ils ne sont plus ensemble depuis juin de cette année.

Une source proche de Wenger et Annie qu’il avait épousée en décembre 2010, après une longue relation, aurait expliqué que cette dernière n’était plus « heureuse depuis un moment.» « Ils ont divisé leurs actifs et sont convenus d'une enveloppe financière pour se séparer. » Cette source rajoute : « Ils ont décidé que c'était la meilleure chose à faire. »

Mirror

Exemptés du premier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018, le Gabon et la RD Congo veulent mettre à profit cette journée FIFA.

Les deux sélections s’affrontent dans un match amical, prévu le 13 octobre 2015 à Mons, ville qui a déjà abrité certaines rencontres de Léopards.

Les hommes de Florent Ibenge joueront contre les Seychelles ou le Burundi en novembre prochain.

Africa top sports

Alors que Caen reçoit Montpellier ce samedi à domicile dans le cadre de 6ème journée de Ligue 1, il devra faire sans le Burundais Saidi Ntibazomkiza. Ce dernier, arrivé depuis quelques jours, n’est pas encore qualifié. Syam Ben Youssef sera également absent. Il purgera sa sanction suite à son exclusion contre Troyes.

Le groupe de Caen : Rémy Vercoutre, Paul Reulet – Dennis Appiah, Chaker Alhadhur, Alaeddine Yahia, Florian Le Joncour, Emmanuel Imorou, Alexandre Raineau – Nicolas Seube, Jordan Adéoti, Jonathan Beaulieu, Jordan Leborgne, Julien Féret, Jordan Nkololo, Vincent Bessat – Jeff Louis, Andy Delort, Hervé Bazile, Ronny Rodelin.

Africa top sports

Saidi Ntibazonkiza, international burundais et milieu offensif polyvalent, est arrivé en Normandie pour s'engager en faveur du SM Caen.

Saidi Ntibazonkiza, milieu offensif et international burundais de 28 ans, est proche de signer un contrat au Stade Malherbe de Caen. Révèle Ouest-France, le joueur est arrivé à Caen hier. Il doit passer aujourd'hui des tests médicaux avant de parapher un contrat, dont la durée n'est pas encore connue.

Le Burundais qui évolue au poste de milieu offensif, dans l'axe ou sur les côtés, arrive libre. Après un an en Turquie, au club d'Akhisarspor où il a joué treize matches (1 but), Saidi Ntibazonkiza arrive pour se relancer. Il a passé une majeure partie de sa carrière aux Pays-Bas (NEC Nimègue) et en Pologne (Cracovia).

Ouest - France

Journal Ukuri n°148

Calendrier

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31