Lire nos articles en différentes langues ici

 

Le Rwanda a empoché le 16e et dernier ticket pour la phase finale de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévue en 2018 au Maroc, à l’issue dimanche des barrages l’ayant opposé à l’Ethiopie.
[Img : CHAN 2018 : Le Rwanda s’empare du dernier ticket]

Forts de leur succès 3-2 obtenu à l’extérieur à l’aller, les « Amavubi » se sont contentés d’un nul blanc (0-0) au retour, dimanche, synonyme de qualification pour eux.

Eliminés au dernier tour éliminatoire dans la zone Centre-Est, l’Ethiopie et le Rwanda ont été cooptés pour disputer les barrages en deux manches à la suite du désistement de l’Egypte, choisi après la désignation du Maroc en remplacement du Kenya pour accueillir le CHAN 2018.

Pays-hôte de la précédente édition, le Rwanda (zone Centre-Est) sera au rendez-vous du prochain du CHAN, prévu du 12 janvier au 4 février 2018 au Maroc, e compagnie de 15 autres sélections que sont sont le Maroc (pays hôte), la Libye et l’Egypte (zone Nord), la Mauritanie et la Guinée (zone Ouest A), le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Nigeria (zone Ouest B), l’Ouganda et le Soudan (zone Centre et Est), le Cameroun, le Congo et la Guinée Equatoriale (zone Centre), l’Angola, la Namibie et la Zambie (zone Sud).

La compétition se déroulera dans quatre villes : Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger. La cérémonie de tirage au sort de la compétition aura lieu le 17 novembre prochaine à Rabat, la capitale administrative chérifienne.

Afrique foot

ean-Bosco Nsengimana célèbre sa victoire ce dimanche. (Tour du Rwanda/D.R)

Les deux derniers vainqueurs du Tour du Rwanda, Jean-Bosco Nsengimana (2015) et Valens Ndayisenga (2014 e 2016) ont raflé les deux premières places du prologue de l'épreuve qui se déroulait ce dimanche dans les rues de Kigali la capitale.

Deux secondes séparent les deux Rwandais Nsengimana et Ndayisenga sur la ligne d'arrivée, ce dimanche à Kigali, alors que le Sud-Africain Stefan De Bod de l'équipe réserve de Dimension Data a été relégué à six secondes. Le classement de ce premier rendez-vous de 3,3 kilomètres chronométrés a été l'occasion pour les coureurs rwandais de démontrer leur potentiel de rouleurs alors qu'on les attend aussi en montagne durant toute la semaine, six d'entre eux ayant pris place dans le top dix de ce prologue. Côté Français, le Breton Matthieu Jeannès 21e à dix-huit secondes du vainqueur occupe la meilleure place. 

Philippe Le Gars |lequipe.fr

Vainqueur d'Ivoiriens brouillons (0-2), le Maroc retrouvera la Coupe du monde, 20 ans après sa dernière participation. Les Éléphants de Côte d’Ivoire, eux, sont éliminés. La Tunisie a également validé son billet pour la Russie.

Il n’y aura finalement pas eu de match. Dans un stade Félix Houphouët-Boigny plein à craquer, la Côte d’Ivoire devait s’imposer face au Maroc pour se qualifier pour la Coupe du monde 2018. Crispés par l’enjeu, incapables de produire du jeu, les Éléphants se sont logiquement fait corriger par des Lions de l’Atlas qui se souviendront longtemps de cette soirée abidjanaise (0-2).

Deux buts, signés Dirar (25e) puis Benatia (29e), ont envoyé les hommes de Hervé Renard en Russie. Ils y disputeront leur tout premier Mondial depuis vingt ans et l’édition française de 1998. La génération portée par les Dirar et autres Belhanda fait ainsi écho à ses glorieux aînés emmenés à l’époque par les légendes du football marocain que sont Naybet et Hadji.

Voir l'image sur Twitter

Une défense de fer

Les Marocains, une fois encore, se sont appuyés sur leur assise défensive pour construire leur victoire. Face à la Côte d’Ivoire, ils n’ont pas encaissé le moindre but, comme ce fut également le cas durant toute la campagne de qualifications (trois victoires, trois nuls, onze buts marqués, aucun encaissé).

La soirée aura également un goût particulier pour le sélectionneur marocain Hervé Renard, qui a donc permis au Maroc de retrouver l’élite du football mondial, sans pouvoir éviter d’écrire l’une des plus tristes pages du football ivoirien. Une sélection chère à son cœur, puisqu’il l’avait menée au sommet du continent lors de la Coupe d’Afrique des nations 2015.

 
 

La Tunisie également du voyage

La soirée restera sans nul doute dans les annales du côté du Maghreb, puisque quelques minutes après le coup de sifflet final de Côte d’Ivoire - Maroc, c’est la Tunisie qui a validé elle aussi son billet pour le Mondial russe. Les Aigles de Carthage, qui recevaient la Libye, ont obtenu leur qualification à la faveur d’un résultat nul (0-0) qui leur a permis de préserver leur invincibilité.

Douze ans après sa dernière qualification, la Tunisie de l’inoxydable gardien Aymen Mathlouthi retrouvera donc, l’été prochain, le gratin du football mondial.

France 24

Seize équipes prendront part au prochain CHAN prévu du 12 janvier au 4 février 2018.

Le Rwanda s'est qualifié pour l'édition 2018 du Championnat d'Afrique des nations, CHAN, en sortant l'Éthiopie lors des barrages.

Les deux équipes ont fait match nul, 0-0 au retour ce dimanche à Kigali.

L'équipe nationale locale du Rwanda avait remporté la manche aller à Addis-Abeba, 3-2.

Le Rwanda a joué les éliminatoires en remplacement de l'Egypte, qui s'est retirée de la compétition en affirmant que le calendrier des matches ne lui convenait pas.

Le Rwanda a organisé le CHAN l'année dernière.

Le Maroc organisera le CHAN 2018, dont le tirage au sort aura lieu vendredi prochain.

La compétition que disputeront 16 équipes constituées de joueurs locaux, aura lieu du 12 janvier au 4 février.

BBC.com

Ils y sont! Les Sénégalais ont assuré leur qualification pour le Mondial-2018, le second de leur histoire, après un succès plein de réalisme obtenu en Afrique du Sud (2-0), vendredi à Polokwane.

Les "Lions de la Teranga", qui sont restés invaincus dans ces éliminatoires en cinq matches, auront l'occasion en Russie de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs de 2002.

Autour du sélectionneur Bruno Metsu et de leur attaquant El-Hadji Diouf, ils avaient alors atteint les quarts de finale, battant la France en poule et éliminant la Suède en huitièmes.

Le Sénégal rejoint le Nigeria et l'Egypte, les deux nations africaines déjà qualifiées. Samedi, la Tunisie n'aura besoin que d'un point pour s'octroyer le 4e ticket, tandis que Maroc et Côte d'Ivoire se disputeront l'ultime billet le même jour.

Les Sud-Africains ne goûteront pas à une 4e phase finale, puisque seul le vainqueur de poule obtient son ticket pour la Russie. Or, avec 11 points en cinq rencontres, soit cinq de plus que le Burkina Faso et le Cap Vert, le Sénégal est intouchable avant la dernière journée du groupe D de la zone Afrique qui a lieu mardi. L'Afrique du Sud est 4e, avec 4 points.

Cet Afrique du Sud-Sénégal comptait en effet pour la deuxième journée du groupe, après que la Fifa eut ordonné que la rencontre soit rejouée en raison de la "manipulation du match" initial, disputé le 12 novembre 2016.

L'arbitre ghanéen Joseph Lamptey avait alors sifflé un penalty imaginaire pour les Sud-africains, et ceux-ci l'avaient emporté 2-1, déjà à Polokwane.

A cette époque, l'attaquant Diafra Sakho n'était pas sur la pelouse. Un an plus tard, c'est bien le joueur de West Ham qui a débloqué la situation, convertissant la première occasion des siens du plat du pied après un bel appel (13e).

Et c'est encore lui qui a été à l'origine de la seconde réalisation sénégalaise, d'un centre à ras de terre conduisant au but contre son camp du malheureux Thamsanqa Mkhize (38e).

Les hommes d'Aliou Cissé - le capitaine des "mondialistes" de 2002! - s'en sortent bien: les "Bafana Bafana" se sont en effet montrés les plus dangereux, heurtant même la barre transversale en première période.

Mais le contenu importe peu lorsqu'un ticket pour la Coupe du monde se joue, et les Sénégalais pourront fêter cette qualification dès mardi lors d'un match retour sans enjeu devant leur public de Dakar.

africatime.com

 

Journal Ukuri- vol.102

Calendrier

« January 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31