Lire nos articles en différentes langues ici

 

Suite à une tentative de corruption par des officiels de Rayon Sports, l’équipe s’est vue infligée une amende de 15.000$ et une interdiction de deux ans d’activités de football à quatre de ses officiels. Cela vient conclure les enquêtes de la CAF suite à la tentative de corruption faite par lesdits officiels lors du match retour de Rayon Sports contre LLB à Bujumbura.

Au mois de janvier, on annonçait déjà la rencontre la plus attendue de la ligue des champions africaine, celle du représentant du Burundi-LLB S4B et celui du Rwanda-Rayon Sports Fc. Le fait que les deux clubs ne s’étaient jamais rencontrés sur terrain intriguait plus d’un.

Après un match aller qui s’était soldé sur un score de 1-1, le club LLB S4A a été éliminé par Rayon Sports Fc lors du match retour avec un but en faveur de ces derniers. La veille du match retour qui s’est déroulé à Bujumbura, les officiels de Rayon Sports auraient été vus dans la chambre de l’un des arbitres du match et auraient tenté de corrompre les arbitres.

LLB S4A avait alerté le commissaire du match sans toutefois porter plainte. La CAF saisissant l’affaire, a condamné hier soir l’équipe Rayon Sports Fc à une amende de 15.000$ pour la tentative de corruption et une interdiction de deux ans d’activités de football à quatre de ses officiels : Patrick RUKUNDO, Shaffy MUDAHERANWA, Jean Paul NKUSI et Prosper MUHIRWA.

Toutefois, Rayon Sports pourra passer au Concours de la Coupe de Confédération CC 2018 puisqu’il y a absence de preuve matérielle relative à l’implication directe de la transgression par les officiels de l’équipe.

Akeza

Résultat de recherche d'images pour "berahino" 

Saido Berahino, l'attaquant de Stock City n'a pas oublié ses origines burundaises.

Né au Burundi, Saido Berahino quitte son pays natal à l'âge de dix ans, au milieu de la guerre civile, pour rejoindre l'Angleterre où sa famille obtient l'asile avant de s'installer à Birmingham.

Saido Berahino est tellement fier d'être burundais au point qu'il envisage de jouer pour l'équipe nationale burundaise.

BBC Afrique

Gaël Kakuta, le joueur d'Amiens, excédé par les conditions de travail en sélection. (F.Faugere/L'Equipe)

Les conditions de voyage et d'entraînement avec leur sélection en Tanzanie ont eu raison de la patience de plusieurs joueurs congolais. L'Amiénois Kakuta et le Guingampais Ikoko ont plié bagage pour rentrer en France.

Gaël Kakuta (Amiens) et Jordan Ikoko (Guingamp) vont regagner leur club plus tôt que prévu. Les deux joueurs ont quitté le stage que la RD Congo effectue en Tanzanie, qu'elle affrontera ce mardi soir en match amical. Échaudée par un voyage en avion trop long, la délégation congolaise a ensuite eu droit à deux pannes d'éclairage, en plein entraînement, dans le stade où aura lieu le match. Kakuta et Ikoko, accompagnés d'Arthur Masuaku (West Ham) et Paul-José Mpoku (Standard de Liège), ont demandé et obtenu de faire leurs valises.
 
France Footbal

Le premier tour aller des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans se poursuivait dimanche. Le Gabon a cartonné le Togo 4-0, tandis que le Rwanda a arraché le nul au Kenya (1-1). Le point complet sur les résultats.

10 matchs comptant pour le premier tour aller des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans étaient au programme ce week-end. Samedi, l’Algérie, la RD Congo, le Maroc et la Tunisie ont connu des fortunes diverses. A l’instar de l’Ouganda (5-1 contre le Soudan du Sud) la veille, le Gabon n’a quant à lui pas fait de détails dimanche.

Vainqueurs 4-0 du Togo, les Panthéreaux ont pris une énorme option sur la qualification avant le match retour à Lomé le 22 avril. Eric Bekale Biyoghe (14e) puis Gabriel Fils Meye Me Ndong, auteur d’un doublé (19e, 23e), ont rapidement tué tout suspense. Alain Miyogho a enfoncé le clou (47e) et permis aux Gabonais de prendre une large avance.

Petite option prise aussi par le Rwanda, qui a arraché le nul au Kenya (1-1). Rapidement menés au score après un but de Richard Odada (8e), les Amavubi U20 ont subi mais ils n’ont rien lâché et ils ont fini par égaliser dans le temps additionnel par Bwikingiro Rague (90e+2). Ce but change complètement la donne et place les Rwandais en bonne position avant la manche retour le 20 avril à domicile à Kigali.

- Les résultats du premier tour aller

Dimanche

Gabon 4–0 Togo 
Kenya 1–1 Rwanda 
Ethiopie – Burundi (match décalé au 12 avril) 
Guinée Bissau 1–0 Sierra Leone

Samedi

Botswana 0–0 Nambie 
Seychelles 0–0 Mozambique 
Malawi 0–0 Swaziland 
Ouganda 5–1 Soudan du Sud 
Tanzanie 0–0 RD Congo 
Mauritanie 2–0 Maroc 
Algérie 3–1 Tunisie

Exemptés de premier tour : Afrique du Sud, Angola, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Egypte, Libye, Mali, Nigéria, Sénégal, Soudan et Zambie. 
Le Bénin est qualifié par forfait.

http://www.afrik-foot.com

 

Cyclisme –  Après Joseph Areruya, deux autres coureurs rwandais signent un contrat professionnel avec une équipe française

Valens Ndayisenga, le double champion du Tour du Rwanda, et son compatriote Jean Claude Uwizeye sont sur le point de rejoindre l’équipe française « Pays Olonne Cycliste Côte de Lumière » (POCCL).

Le Pays des Olonnes Cycliste Côte de Lumière (POCCL), est un Club formateur de la région Vendéenne en France, affilié à la Fédération Française de Cyclisme depuis 1992.

Les deux cyclistes internationaux du Rwanda ont tous deux signé un contrat d’un an et rejoindront le club le mois prochain après les 21ièmes « Jeux du Commonwealth » à Gold Coast, dans le Queensland, en Australie.

Selon Valens Ndayisenga, 24 ans, le « Pays Olonne Cycliste Côte de Lumière » a approché le duo peu de temps après le Championnat d’Afrique Continental 2018 à Kigali, mais cela a été gardé secret jusqu’à ce que l’affaire soit conclue.

Parlant à Times Sport dimanche soir, Valens Ndayisenga le vainqueur du « Tour du Rwanda » 2014 et 2016, a déclaré; « Je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir revenir en Europe. J’ai hâte de faire carrière avec le Pays Olonne Cycliste Côte de Lumière et d’aider le club à réussir« .

« Nous (Jean-Claude Uwizeye et lui-même) avons signé pour un contrat d’une année, et nous rejoindrons l’équipe en avril. Mon objectif principal est de travailler dur, de mener ma carrière de cycliste vers de nouveaux sommets en France « , a noté Valens Ndayisenga.

Alors que Jean-Claude Uwizeye signe son premier contrat professionnel, pour Valens Ndayisenga, ce contrat le liera pour la troisième fois avec un Club professionnel.

Précédemment, Valens Ndayisenga a couru pour l’équipe sud-africaine « Dimension Data for Qhubeka » en 2016, avant de rejoindre « Tirol Cycling Team » en Autriche l’année dernière.

Actuellement, les deux coureurs qui ont débuté dans le club rwandais « Les Amis Sportifs de Rwamagana », sont en camp résidentiel pour des préparatifs intensifs au « Africa Rising Cycling Centre » à Musanze pour les 21èmes Jeux du Commonwealth.

Mené par l’homme du moment, Joseph Areruya, l’équipe Rwandaise de six personnes pour les Jeux du Commonwealth comprend également Jean-Claude Uwizeye, Valens Ndayisenga, Bonaventure Uwizeyimana ainsi que les jeunes Didier Munyaneza et Jean Paul Rene Ukiniwabo.

La championne nationale en titre Beatha Ingabire et Magnifique Manizabayo participeront également à la compétition féminine.

Valens Ndayisenga et Jean-Claude Uwizeye suivent les traces de leur compatriote Joseph Areruya, qui vient de signer un contrat professionnel de deux années, avec l’équipe française « Delko-Marseille Provence KTM » il y a une dizaine de jours.

PanorAct

Calendrier

« June 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30